Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le Tai Chi : un programme d’exercices sans danger pour les sujets atteints de polyarthrite rhumatoïde, mais sans efficacité démontrée - 07/04/08

Doi : KIN-04-2006-00-52-1111-101019-200603025 

Résumé

Résumé de Han A, Robinson V, Judd M, Taixiang W, Wells G, Tugwell P.

Tai Chi pour Treating Rheumatoid Arthritis. The Cochrane Library, 3 – 2004. Préparé par Gro Jamtvedt et Kare Birger Hagen, CAP Ed.

Question : Le Tai Chi est-il efficace et sans danger pour le traitement des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ?

Protocole d’étude : Revue systématique d’essais contrôlés randomisés ou contrôlés chez des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde.

Interventions : Programmes d’exercices de Tai Chi ou intégrant la philosophie Tai Chi, des groupes témoins ne recevant pas de traitement, un traitement placebo ou un autre type de traitement.

Mesures : Cotation OMERACT 1993 et tolérance évaluée par le taux de sortie.

Résultats : Trois études contrôlées randomisées et une étude contrôlée incluant un total de 206 participants étaient retenues. Sur une échelle de qualité méthodologique de 0 (plus mauvaise) à 5 (meilleure), la notation était de 0 pour trois études et de 1 pour la dernière. Les différentes échelles d’évaluation du niveau d’activité de la maladie – activités de la vie courante, auto-évaluation globale, nombre d’articulations douloureuses (2,45 articulations, 95 % IC -0,45 à 5,36) – ne montraient pas d’effet significatif des programmes d’exercices Tai Chi. Pour l’amplitude articulaire, les sujets faisant des exercices Tai Chi montraient une amélioration significative au niveau de la flexion plantaire de la cheville (24,00°, 95 % IC 3,34 à 44,66). Les groupes témoins montraient un taux de sortie significativement plus élevé (RR 0,97, 95 % IC 0,19 à 0,72). Par comparaison aux sujets effectuant un programme traditionnel d’exercices et de repos, les sujets participant aux programmes Tai Chi avaient un niveau de participation et de satisfaction plus élevé à la fois immédiatement après avoir terminé leur programme et après un suivi de quatre mois.

Conclusion : Les résultats du Tai Chi suggèrent que cette méthode n’aggrave pas la symptomatologie de la polyarthrite rhumatoïde. Les amplitudes articulaires du membre inférieur semblent être augmentées, particulièrement au niveau de la cheville, mais les résultats de ces quatre études de qualité méthodologique aléatoire sont à prendre avec précaution et ne permettent pas de confirmer une efficacité du Tai Chi.




© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 6 - N° 52

P. 13 - avril 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • 5e congrès annuel de la Société française d’étude et de traitement de la douleur (SFETD) à Paris-La Villette
  • Marilys Gazave
| Article suivant Article suivant
  • Tous autour de la scoliose
  • Michel Gedda

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.