Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stratégie antibiotique dans les pleurésies en pédiatrie : consensus par méthode DELPHI - 19/06/20

Antibiotic strategy in pleural empyema in children: Consensus by the DELPHI method

Doi : 10.1016/j.rmr.2020.04.010 
M.-C. Leoni a, , I. Hau a, S. Biscardi a, C. Jung a, b, C. Delestrain a, c, G. Mangiapan d, E. Nattes a, c, e, F. Madhi a, R. Epaud a, c, e
a Service de pédiatrie, centre hospitalier intercommunal de Créteil, 40, avenue de Verdun, 94000 Créteil, France 
b Clinical Research Center (CRC), centre hospitalier intercommunal de Créteil, 40, avenue de Verdun, 94000 Créteil, France 
c INSERM U955 (IMRB), équipe GEIC2O, 94000 Créteil, France 
d Service de pneumologie, centre hospitalier intercommunal de Créteil, 40, avenue de Verdun, 94000 Créteil, France 
e UPEC, 94000 Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’évolution de l’épidémiologie microbienne des infections pleuro-pulmonaires a entraîné une modification du traitement antibiotique empirique ou ciblé dans les pleurésies purulentes chez l’enfant dans l’ère post Prevenar 13. Les trois pathogènes principalement en cause actuellement sont Streptococcus pneumoniae, Staphylococcus aureus et les streptocoques du groupe A.

Méthodes

Un questionnaire DELPHI a été adressé à des experts pneumo-pédiatres et infectiologues pédiatres en France. Deux tours ont été réalisés.

Résultats

En absence de signes cliniques de gravité, la prescription d’une antibiothérapie en monothérapie par voie intraveineuse est consensuelle mais il n’existait pas de consensus sur le choix de la molécule à utiliser en première intention. L’adaptation du traitement aux résultats de prélèvements, le recours non systématique à une association d’antibiotiques, la nécessité d’un relais par voie orale ainsi que l’absence d’impact du drainage pleural sur le contrôle de l’infection faisaient l’objet d’un consensus. À l’inverse, après le second tour, il persistait une absence de consensus sur la durée de l’antibiothérapie intraveineuse et le traitement des pleurésies purulentes sévères, notamment à staphylocoque.

Conclusions

Le résultat de ce travail souligne l’importance de la réalisation de nouvelles recommandations françaises prenant en compte l’évolution de l’épidémiologie microbienne récente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The evolution of the microbial epidemiology of pleuropulmonary infections complicating community-acquired pneumonia has resulted in a change in empirical or targeted antibiotic therapy in children in the post Prevenar 13 era. The three main pathogens involved in pleural empyema in children are Streptococcus pneumoniae, Staphylococcus aureus and group A Streptococcus.

Methods

A questionnaire according to the DELPHI method was sent to experts in the field (paediatric pulmonologists and infectious disease specialists) in France with the purpose of reaching a consensus on the conservative antibiotic treatment of pleural empyema in children. Two rounds were completed as part of this DELPHI process.

Results

Our work has shown that in the absence of clinical signs of severity, the prescription of an intravenous monotherapy is consensual but there is no agreement on the choice of drug to use. A consensus was also reached on treatment adjustment based on the results of blood cultures, the non-systematic use of a combination therapy, the need for continued oral therapy and the lack of impact of pleural drainage on infection control. On the other hand, after the second round of DELPHI, there was no consensus on the duration of intravenous antibiotic therapy and on the treatment of severe pleural empyema, especially when caused by Staphylococci.

Conclusions

The result of this work highlights the needed for new French recommendations based on the evolution of microbial epidemiology in the post PCV13 era.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pleurésies purulentes, Enquête DELPHI, Épidémiologie, Antibiothérapie, Pédiatrie

Keywords : Epidemiology, Paediatric age group, Pleuropulmonary infections


Plan


© 2020  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 6

P. 443-450 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Des propositions pragmatiques pour le suivi respiratoire des patients après une infection à SARS-CoV-2 établies en un temps record à destination de tous les professionnels de santé
  • C. Raherison
| Article suivant Article suivant
  • Perceptions et pratiques pneumologiques des soins palliatifs chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive
  • A. David, P. Gerardin, A. Payet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.