Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Durée d’isolement et levée de la mesure ; étude de l’influence des facteurs anamnestiques et institutionnels - 19/06/20

Duration of seclusion and exit of the seclusion room, study of the impact of anamnestic and institutional factors

Doi : 10.1016/j.encep.2019.10.005 
G. Camelot a, b, , A.-L. Boyer c, J.-M. Durand d
a Université de médecine de Bordeaux, 146, rue Léo-Saignat, 33000 Bordeaux, France 
b Centre hospitalier Charles Perrens, 121, rue de la Bechade, 33076 Bordeaux, France 
c Centre hospitalier de Cadillac, 89, rue Cazeaux-Cazalet, 33410 Cadillac, France 
d Groupe hospitalier La Rochelle Ré Aunis, 208, rue Marius-Lacroix, 17000 La Rochelle, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Il est nécessaire de réduire l’usage des mesures coercitives dans les soins psychiatriques et de limiter leur durée d’application. Notre objectif était de mettre en évidence les facteurs extérieurs à la clinique du patient ayant une influence sur la durée du séjour en chambre d’isolement et sur sa levée.

Méthodes

Nous avons mené une étude prospective pendant 9 mois au Centre Hospitalier de La Rochelle. Les données de 124 épisodes d’isolement ont été recueillies au moyen d’un questionnaire complété par les infirmiers. Les mesures ont été réparties en deux groupes séparés par la durée médiane d’isolement. Nous avons comparé les facteurs anamestiques entre les groupes courte durée et longue durée d’isolement, puis avons étudié la relation entre les facteurs institutionnels et la décision de levée d’isolement.

Résultats

La médiane du temps d’isolement était de 1,9 jour. L’analyse statistique montrait un lien entre une longue durée d’isolement et le sexe masculin (p=0,005), le placement en Soins Psychiatriques à la Demande d’un Représentant de l’État (p=0,008), la prévention d’un passage à l’acte hétéro-agressif (p=0,007), l’absence de suivi psychiatrique sur le secteur (p=0,004), un passage à l’acte médico-légal (p=0,006), un passage à l’acte violent (p=0,022) et une mise en isolement en fin de semaine (p=0,01). La levée d’isolement était associée à la présence du médecin référent du patient (p<0,001), d’un homme dans l’équipe soignante (p<0,001), d’un infirmier spécialisé en psychiatrie (p<0,001) et à la formation des soignants à la gestion de l’agressivité (p<0,001).

Conclusion

Nos résultats montrent une relation entre plusieurs facteurs anamnestiques et une longue durée d’isolement. La composition et la formation des équipes soignantes sont associées à la décision de levée d’isolement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

In France, the use of seclusion in psychiatric hospitals is regulated by the Act of January 26th 2016 which enforces a reduction of the use of coercive measures and limiting their duration. Criteria that are unrelated to the patient's symptoms might affect this decision and extend the duration of seclusion. The goal of the current observational study is, firstly, to determine which factors - unrelated to the patient's symptoms - influence the length of stay in seclusion. Secondly, it is to compare the composition of the medical and nursing teams at two times, the beginning and the end of the seclusion time period.

Method

We conducted this study in a La Rochelle regional hospital from October 2017 to July 2018. There were one hundred and twenty-four episodes of seclusion that occurred in the different psychiatric inpatient wards during this time. The episodes were divided into two groups: short-term and long-term seclusion, defined by the median duration of seclusion. Data were collected using a survey, completed by the nursing teams, based on the recommendations of good clinical practice published in 1998 and revised in 2017 by the French health authority. For each episode of seclusion, we collected the following data: socio-demographic information, history of psychiatric care of the patient and of violent acting-out, admission status, medical indication for seclusion, day of the week and time at the beginning and the end of seclusion, prior administration of a sedative before seclusion, exceptional events that might justify the end of seclusion, transfer to a protected room after seclusion, as well as the composition of the medical and nursing team on duty at the beginning and the end of the seclusion period. We compared the anamnesis between the short-term and the long-term seclusion groups, and we analyzed the composition of the medical and nursing teams at the two time points of seclusion. Statistical analyses were performed using R software (v. 3.5.1).

Results

The mean duration of seclusion was 4.7 days and the median was 1.9 days. The average age was 37-years-old, with a ratio of 0.6 for females to males. Variables associated with a long-duration of seclusion were: the male gender (P=0.005), Compulsory Admission at the Request of a State Representative (P=0.008), a prevention measure of any hetero-aggressive action (P=0.007), the lack of psychiatric care (P=0.004), previous medico-legal issues (P=0.006), violent behavior during a previous hospitalization (P=0.022) and the use of seclusion on the weekend (P=0.01). The composition of the medical and nursing teams related to the period of the end of seclusion were: the presence of the physician in charge of the patient (P<0.001), a male caregiver in the team (P<0.001), a specialized psychiatric nurse (P<0.001) and the training of caregivers in the management of violence (P<0.001). The presence of nurses who do not usually work in the psychiatric ward was associated with the period of the beginning of seclusion (P<0.001).

Conclusion

Our findings showed a strong relationship between several anamnestic factors and the duration of seclusion. Caregivers lacking information about patients, potential violent behaviors and the beginnings of seclusion on weekends are associated with a long-duration of seclusion. Our study also highlights the roles played by the caregivers according to their composition and level of training to determine the ending of patient's seclusion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Patients hospitalisés en psychiatrie, Durée d’isolement, Évaluation des risques, Soins hospitaliers, Formation continue

Keywords : Psychiatric inpatients, Duration of seclusion, Risk assessment, Inpatient care, In-service training


Plan


© 2019  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 3

P. 184-189 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Améliorer la participation et le vécu des proches de personnes atteintes de schizophrénie dans le parcours de soins en santé mentale
  • M. Villani, V. Kovess-Masféty
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage rapide du Body Dysmorphic Disorder en consultation de chirurgie plastique en France
  • S. Chatelain, M. Mimoun, M. Chaouat, M. Fournier, D. Boccara

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.