Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’influence de l’abus sexuel dans l’enfance sur le sentiment de compétence parentale des mères : analyse qualitative et quantitative - 20/06/20

The influence of childhood sexual assault on a mother's feelings of parenting competence: Qualitative and quantitative analysis

Doi : 10.1016/j.neurenf.2020.05.004 
A. Blavier , M. Fivet, A. Gallo, C. Wertz
 Centre d’expertise en psychotraumatisme et psychologie légale, faculté de psychologie, logopédie et sciences de l’éducation, université de Liège, place des Orateurs, 1 – Bât. B33 – Quartier Agora, 4000 Liège, Belgique 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 20 June 2020

Résumé

L’objectif de cet article est d’étudier le sentiment de compétence parentale chez des mères qui ont été victimes d’agressions sexuelles pendant leur enfance (entre 0 et 16 ans) et de mettre en évidence les facteurs qui affectent cette perception chez ces mères. Nous avons examiné diverses caractéristiques relatives à l’abus sexuel (durée, âge lors des premiers faits, force et menace, intensité du traumatisme subi, avoir suivi une thérapie ou non, divers troubles encore présents actuellement). En outre, nous avons pris en considération la présence d’autres maltraitances infantiles survenues durant l’enfance et/ou l’adolescence. Les outils utilisés pour la récolte des données sont le questionnaire d’autoévaluation de la compétence parentale (QAECP), le TraumaQ et un entretien semi-structuré réalisé suite à une revue de la littérature. Onze mères victimes d’agression ont été rencontrées ainsi que 11 mères non victimes (groupe contrôle). Nos résultats montrent que le sentiment de compétence parentale est inférieur chez les mères qui ont été agressées sexuellement. En outre, plus le traumatisme psychologique est intense, plus le sentiment de compétence parentale est faible. Ainsi, le sentiment de compétence parentale est particulièrement bas en cas de : traumatisme psychologique intense, de précocité du trauma, de survenue intrafamiliale, d’association avec d’autres types d’abus et d’existence de symptômes dépressifs et de troubles du sommeil. On remarque également que ces mères victimes d’agression sexuelle perçoivent leurs parents comme étant moins compétents que les mères contrôles. Cependant, c’est particulièrement le cas lorsqu’il y a eu d’autres maltraitances infantiles que l’agression sexuelle ou encore lorsque celle-ci était intrafamiliale que les mères se sentent particulièrement moins compétentes. Ce ne serait donc pas seulement l’agression sexuelle qui affecterait le sentiment de compétence parentale mais les caractéristiques de cette agression, à savoir la présence d’autres formes de maltraitances et le fait qu’elle soit intrafamiliale. Nos résultats montrent en effet l’influence d’autres caractéristiques sur le sentiment de compétence parentale, telles que l’âge au début des faits, le statut de l’agresseur, les troubles dépressifs et les troubles du sommeil. L’ensemble de ces facteurs et de leurs conséquences illustre la complexité individuelle mais aussi intergénérationnelle de cette problématique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The aim of this paper was to study the self-perception of parenting skills in mothers who were sexually abused during their childhood (between 0 and 16 years old) and to highlight the factors that affect this perception among these mothers. In order to take into account the complexity of the phenomenon, we examined various characteristics of sexual assault (duration, age at first occurrence, strength and threat, intensity of trauma, whether or not one has received therapy, various disorders still present today). In addition, we considered the presence of other child abuse that occurred during childhood and/or adolescence. The tools used for data collection were the Parental Competency Self-Assessment Questionnaire (QAECP), the Trauma Q and a semi-structured interview constructed following a literature review. Eleven assaulted mothers were interviewed and 11 non-victim mothers (control group) were matched. Qualitative and quantitative analyses showed that mothers who have been sexually assaulted have a lower feeling of parental competency and that the more severe the psychological trauma, the lower the scores of self-perception of parenting. It is also noted that these sexually assaulted mothers perceived their own parents as less competent than control mothers. The association with other types of child abuse and sexual abuse occurring within a family were associated with a particularly poor prognosis. It would therefore not be sexual assault as such that would affect the self-perception of parenting skills, but the characteristics of this assault, namely the presence of other forms of abuse and the fact that it is within the family. Our results show the influence of other characteristics on the self-perception of parenting skills, such as age at the beginning of the event, aggressor status, depressive disorders and sleep disorders. All these factors and their consequences illustrate the individual and intergenerational complexity of this issue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Agression sexuelle extra-familiale, Agression sexuelle intra-familiale, Sentiment de compétence parentale, Maltraitance, Traumatisme psychique

Keywords : Intra-familial sexual abuse, Extra-familial sexual abuse, Feeling of parental competency, Child-abuse, Psychological trauma


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.