Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil de tolérance des inhibiteurs de SGLT2 : le point en 2020 - 20/06/20

Safety profile of SGLT2 inhibitors: 2020 update

Doi : 10.1016/j.mmm.2020.04.010 
Patrice Darmon
 Assistance publique–Hôpitaux de Marseille (AP–HM), Aix-Marseille université, hôpital de la Conception, service d’endocrinologie, maladies métaboliques et nutrition, Inserm, Inra, C2VN, 147, boulevard Baille, 13385 Marseille, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le profil de tolérance et de sécurité des inhibiteurs du co-transporteur sodium-glucose de type 2 (iSGLT2) est de mieux en mieux connu et s’avère globalement bon. Le seul effet secondaire retrouvé dans toutes les études d’intervention et d’observation est un risque 2 à 6 fois plus élevé d’infections mycosiques génitales, tandis que le risque d’infection urinaire est faible et n’est pas toujours retrouvé. D’autres effets indésirables ne surviennent que dans certaines circonstances favorisantes, avec une incidence faible (déplétion volémique), voire très faible (insuffisance rénale aiguë ; acidocétose « euglycémique » ; amputations distales des membres inférieurs, surtout observées sous canagliflozine sans pouvoir exclure un effet-classe), tandis que certains signaux demandent encore confirmation (gangrènes de Fournier ; fractures sous canagliflozine). Ces effets indésirables, dont la plupart sont facilement gérables par les cliniciens, ne doivent pas priver les patients diabétiques de type 2, en particulier ceux qui sont à haut risque cardiovasculaire ou rénal, de cette nouvelle option thérapeutique qui a démontré des effets protecteurs incontestables, reproduits de façon constante dans les essais randomisés contrôlés comme dans les études de « vraie vie ». Les mises en garde des agences réglementaires incitent cependant à poursuivre une pharmacovigilance attentive dans des études de post-marketing au long cours. Bien connaître le profil de tolérance des iSGLT2, savoir identifier les patients et/ou les situations à risque et délivrer des conseils adaptés pour réduire le risque d’effets indésirables sont le garant d’une utilisation optimale de ces traitements en pratique courante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The safety profile of sodium-glucose cotransporter type 2 inhibitors (SGLT2i) is better known and is generally good. The only adverse event found in all intervention and observational studies is a 2-to-6 times higher risk of mild mycotic genital infections, while the risk of urinary tract infections is not or only marginally increased. Other adverse events occur only under certain favorable circumstances, with a low (volume depletion) or even very low frequency (acute kidney injury; “euglycemic” ketoacidosis; distal lower limb amputations mostly observed with canagliflozin without excluding a class effect), while certain safety issues require confirmation (Fournier gangrene; bone fractures with canagliflozin). All these adverse events should not deprive patients with type 2 diabetes, especially when at high cardiovascular or renal risk, of this therapeutic option which has demonstrated indisputable protective effects, reproduced constantly, both in randomized controlled trials and in observational studies. However, the warnings of the regulatory agencies encourage the pursuit of an attentive long-term post-marketing pharmacovigilance. Knowing the safety profile of SGLT2i, identifying at risk patients and/or situations and delivering appropriate advice to reduce the risk of adverse effects are the guarantee of an optimal use of these treatments in current practice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Inhibiteurs de SGLT2, Effets indésirables, Infections génitales, Infections urinaires, Déplétion volémique, Acidocétose, Fractures, Gangrène de Fournier, Amputations, Cancers

Keywords : SGLT2 inhibitors, Adverse events, Urinary tract infections, Genital infections, Volume depletion, Ketoacidosis, Bone fractures, Fournier gangrene, Lower limb amputations, Cancers


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 4

P. 331-341 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • À propos de l’expérience belge avec les inhibiteurs des SGLT2
  • André J. Scheen
| Article suivant Article suivant
  • Brèves

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.