Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Petite histoire médicale du vin - 20/06/20

A little history of wine

Doi : 10.1016/j.mmm.2019.12.010 
Jean-Louis Schlienger
 Université de Strasbourg, faculté de médecine, 8, rue Véronèse, 67200 Strasbourg, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les propriétés thérapeutiques du vin et son utilisation comme remède remontent à la haute Antiquité. Le vin faisait déjà partie de l’arsenal thérapeutique des Égyptiens, puis a été largement utilisé par la médecine hippocratique comme agent curatif et préventif. À Rome, il était recommandé pour soulager les blessés et traiter les blessures. Galien a mis au point diverses mixtures à base de vin qui feront partie de la pharmacopée jusqu’à la fin du Moyen-Âge. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que l’intérêt médical du vin fléchit alors que l’alcoolisme fait des ravages. De façon surprenante, cet intérêt rebondit après la parution, il y a 4 décennies, d’études observationnelles décrivant une association aussi inattendue que favorable entre la consommation modérée de boissons alcooliques, tout particulièrement de vin rouge, et la mortalité cardiovasculaire. Aujourd’hui, il est admis que la consommation modérée et régulière de vin est à même de réduire la prévalence des maladies cardiovasculaires et métaboliques. Ce phénomène, qui est souvent désigné par le terme de « French Paradox », et qui fait pleinement partie des bienfaits du « régime méditerranéen » a été conforté par des données expérimentales et par quelques rares études randomisées contrôlées. Les effets bénéfiques pour la santé sont attribués à l’alcool lui-même et, surtout, aux composés polyphénoliques dont le vin rouge est particulièrement riche. Le bien-boire (du vin) s’inscrit dans une démarche hygiénique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Knowledge of the healthing properties of wine and its use in medicine date from very ancient times. Wine was an integral part of ancient Egyptian medicine, and during the Hippocratic time wine was used extensively for prophylaxis and care. In Rome, it was recommended for various types of injuries. Galien developed several wine blends that were used until the Middle Ages. However, the medical interest for wine gradually decreased with the development of alcoholism during the end of the XIXth century. For several decades, unexpectively, after observational studies suggesting beneficial effects between moderate wine consumption and cardiovascular mortality, interest for wine bounces. It is now widely accepted that the daily consumption of moderate amounts of alcoholic beverages, mainly red wine, may reduce the prevalence of cardiovascular and metabolic diseases in healthy subjects. These effects established in the French Paradox and in the Mediterranean diet are supported by experimental setting and a few randomized controlled studies. Alcoholic and polyphenolic components of wine are believed to contribute to those beneficial prophylactic effects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Histoire de la médecine, Usage médical du vin, Thérapeutique, Prévention, French Paradox

Keywords : Medicine history, Medical use of wine, Therapeutic, Prophylaxis, French Paradox


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 4

P. 362-369 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Grossesse et poids fœtal : conséquences de l’anémie, de l’IMC pré-gravidique, du gain de poids gestationnel, et de l’alimentation maternelle
  • Salima Taleb, Assala Mekahlia, Sara Hafi, Abdenacer Agli
| Article suivant Article suivant
  • Gerald M. Reaven (1928–2018) : le père du « Syndrome X », alias « Syndrome métabolique »
  • Bernard Vialettes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.