Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Collections postopératoires après hépatectomie : facteurs de risque et impact à long terme - 20/06/20

Postoperative collections after liver surgery: Risk factors, drainage predictors and long-term outcomes

Doi : 10.1016/j.jchirv.2019.08.002 
R. Brustia a, b, F. Fleres c, E. Tamby c, R. Rhaiem c, T. Piardi c, R. Kianmanesh c, D. Sommacale a,
a Chirurgie digestive et hépatobiliaire, Hôpitaux Universitaires Henri Mondor, AP–HP, Université Paris Est, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil, France 
b Unité de recherche BQR SSPC, Université de Picardie Jules-Verne, 8000 Amiens, France 
c Chirurgie générale et digestive, Centre Hospitalier Universitaire de Reims, Université de Champagne-Ardenne, 51100 Reims, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’impact des collections postopératoires après hépatectomie sur le plan clinique et oncologique est mal connu. Le but de cette étude était d’analyser les facteurs prédictifs de développer une collection, de la nécessité d’un drainage et de leur impact sur les résultats oncologiques.

Méthodes

Il s’agit d’une étude de cohorte française monocentrique sur 10 ans (2008–2017) sur des patients adultes ayant bénéficié d’une hépatectomie. L’objectif principal était de déterminer les variables associées à la présence d’une collection après hépatectomie définie par une collection liquidienne sur le scanner au 7e jour postopératoire. Les objectifs secondaires étaient les facteurs prédictifs de drainage et les prédicteurs de la survie globale.

Résultats

Au cours de la période d’étude, 395 patients ont été inclus : 53,6 % d’entre eux (n=210) ont développé une collection, dont 12 % (n=49) nécessitant un drainage. Les variables associées à la survenue d’une collection étaient un index de masse corporelle>35kg/m2 (OR 8,09, IC à 95 % [1,50, 43,60] p=0,015) et une hépatectomie majeure (OR 1,96, IC à 95 % [1,05, 3,64] p<0,034) alors que l’abord par laparoscopie était protecteur (OR 0,35, IC 95 % [0,18, 0,67] p=0,001), dans l’analyse multivariée. La présence d’une collection postopératoire nécessitant un traitement était associée à une mortalité à long terme plus importante (OR : 1,85, IC 95 % [1,15, 2,97] p<0,01) chez les patients traités pour cancer.

Conclusions

Les patients bénéficiant d’une hépatectomie majeure par laparotomie avec un IMC>35kg/m2 ont un risque accru de développer une collection : cette population cible nécessite une imagerie postopératoire systématique, même si l’indication de drainage doit être guidée par la symptomatologie clinique. Enfin, la présence d’une collection nécessitant un traitement a un impact négatif sur la survie des patients traités pour cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Postoperative collection (PC) can occur after liver surgery, but little is known on their impact on short and long-term outcomes. The aim of this study was to analyse factors predicting the occurrence of PC, the need of drainage and their impact on oncologic outcomes.

Methods

This single-center, cohort-study included adult patients undergoing liver surgery between 2008 and 2017. The primary objective was to determine variables associated with PC occurrence defined by fluid collection on postoperative day-7 CT scan. Secondary objectives were factors predicting drainage requirement, and predictors of overall survival.

Results

During the study period 395 patients were included: 53.6% of them (n=210) developed a PC with 12% (n=49) requiring drainage. Variables associated to the occurrence of PC were body mass index>35kg/m2 (OR 8.09, 95% CI [1.50,43.60] P=0.015) and extension of liver surgery (major vs. minor, OR 1.96, 95% CI [1.05,3.64] P<0.034) while laparoscopic approach was associated to a protective role (OR 0.35, 95% CI [0.18,0.67] P=0.001) in the multivariate analysis.

Conclusions

Patients undergoing to major open liver surgery with BMI>35kg/m2 have an increased risk to develop a PC: this target population need a systematic imaging in the postoperative period, even if the indication for drainage should be guided by clinical symptoms. Last, the presence of PC requiring treatment has a negative impact on OS among patients treated for malignant disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Liver surgery, Organ space infection, Surgical site infection, Postoperative collection, Long-term outcomes

Mots clés : Chirurgie du foie, Infection de la tranche de section, Infection du site opératoire, Prélèvement postopératoire, résultats à long terme


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.
☆☆ Une partie de résultats de ce travail de recherché ont été présenté sous la forme de e-poster au congrès International de l’IHPBA 2018, à Genève, Suisse.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 157 - N° 3

P. 203-214 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats des résections hépatiques pour les tumeurs accessibles effectuées dans des centres à faible volume
  • A.F. Bouras, G. Liddo, A. Marx-Deseure, A. Leroy, G. Decanter
| Article suivant Article suivant
  • Distension cæcale sur obstacle colique gauche non tumoral : stratégie de prise en charge à propos de deux cas
  • B. Noiret, A. Bentaleb, M. Oughriss, J.P. Chambon, P. Zerbib

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.