Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prédiction échographique anténatale du type d’atrésie de l’œsophage - 20/06/20

Antenatal ultrasound prediction of esophageal atresia type

Doi : 10.1016/j.gofs.2020.06.002 
C. Mégier a, V. Fouquet b, M.V. Senat a, A. Letourneau c, H. Bouchghoul a,
a Service de gynécologie obstétrique, hôpital Bicêtre, AP–HP, Le-Kremlin-Bicêtre, France 
b Service de chirurgie pédiatrique, hôpital Bicêtre, AP–HP, Le-Kremlin-Bicêtre, France 
c Service de gynécologie obstétrique, hôpital Antoine-Béclère, AP–HP, Clamart, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 20 June 2020

Résumé

Contexte

L’atrésie de l’œsophage (AO) est une malformation congénitale rare des voies aérodigestives supérieures, accessible à un diagnostic anténatal dans 50 à 65 % des cas. La prise en charge postnatale diffère selon le type d’AO. Aucune étude n’a évalué la corrélation des signes échographiques anténataux au type d’AO.

Objectif

L’objectif principal est d’étudier l’association entre les signes échographiques prénataux et le type d’AO. L’objectif secondaire est d’étudier l’association entre la morbidité postnatale et le type d’AO.

Méthode

Nous avons conduit une étude rétrospective unicentrique entre mai 2010 et août 2019. Les fœtus suspects d’AO en prénatal avec confirmation diagnostique postnatale ont été inclus. La confirmation du diagnostic d’AO était réalisée lors de la chirurgie pour les naissances vivantes et par l’examen fœtopathologique pour les interruptions médicales de grossesse. Les signes prénataux et la morbidité postnatale ont été comparés selon le type d’AO.

Résultats

Nous avons inclus 15 cas d’AO confirmées en postnatal, dont 9AO de type 1, 5AO de type 3 et 1AO de type 4 (11 naissances vivantes et 4 interruptions médicales de grossesse). L’âge gestationnel au diagnostic était plus précoce en cas d’AO de type 1 : 22+0 [6–21,21–24] versus 30+0[28+0–32+0] (p=0,03). En comparaison aux AO de type 3, les AO de type 1 présentaient plus fréquemment un estomac non visualisable (89 % versus 40 %, p=0,09) et une dilatation du cul-de-sac œsophagien supérieur (56 % versus 0 %, p=0,09). La morbidité néonatale en cas d’AO de type 1 était plus sévère avec une durée d’hospitalisation plus longue en réanimation néonatale.

Conclusion

Les signes échographiques anténataux semblent plus marqués en cas d’AO de type1. L’AO de type 1 est associée à une morbidité sévère en comparaison à l’AO de type 3. L’amélioration du diagnostic prénatal de l’AO et plus précisément de son type permet une évaluation pronostique plus précise.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Esophageal atresia (EA) is a rare congenital malformation of the upper aerodigestive tract, which can be diagnosed antenatally in 50–65% of cases. Postnatal management differs according to the type of EA. No studies have evaluated the correlation of antenatal ultrasound findings with the type of EA.

Objective

The main objective is to study the association between antenatal ultrasound signs and the type of EA. The secondary objective is to study the association between postnatal morbidity and the type of EA.

Method

We conducted a single-center retrospective study between May 2010 and August 2019. Fetuses with suspected prenatal EA and postnatal diagnosis confirmation were included. Postnatal confirmation of EA was performed during surgery for live births and by fetopathological examination for termination of pregnancy. Prenatal signs and postnatal morbidity were compared according to the type of EA.

Results

We included 15 cases of postnatally confirmed EA, including 9 type 1EA, 5 type 3EA and 1 type 4EA (11 live births and 4 terminations of pregnancy). The gestational age at diagnosis was earlier in type 1EA: 22+0 [6–21,21–24] versus 30+0 [28+0–32+0] (P=0.03). Compared to type 3EA, type 1EA had a higher incidence of non-visible stomach bubble (89% versus 40%, P=0.09) and upper esophageal cul-de-sac dilatation (56% versus 0%, P=0.09). Neonatal morbidity in type 1EA was more severe with a longer hospital stay in neonatal intensive care.

Conclusion

The antenatal ultrasound signs seem to be more pronounced in case of type 1EA. Type 1EA is associated with severe morbidity compared to Type 3EA. Improving prenatal diagnosis of EA and its type allows a more accurate prognostic evaluation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Atrésie de l’œsophage, Fistule œsotrachéale, Diagnostic prénatal, Pronostic

Keywords : Esophageal atresia, Tracheal fistula, Prenatal diagnosis, Prognosis


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.