Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« Les » sédations : comment ne plus confondre anxiolyse, sédation transitoire et sédation profonde… - 20/06/20

Sedation: How to avoid confusing anxiolysis, transient sedation and deep sedation

Doi : 10.1016/j.npg.2020.05.002 
J.-M. Gomas
 SFAP, 106, avenue Emile-Zola, 75015 Paris, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 20 June 2020

Résumé

Depuis plusieurs décennies, le mouvement des soins palliatifs a développé des pratiques sédatives en cas de symptômes insupportables en fin de vie. Ces pratiques, à vrai dire presque confidentielles, ont été mises en lumière par l’évolution législative de 2016 avec la loi dite Claeys Leonetti. Mais il existe un risque réel de « sédater trop vite et trop fort des patients mal évalués » par des acteurs peu formés, et confondant souvent les niveaux et les intentionnalités de sédations. En effet, une réflexion éthique est indispensable, tout comme une vraie connaissance de la démarche palliative, pour adapter avec justesse et mesure des stratégies de sédation. Avec l’aide des sociétés savantes, la HAS a publié en deux ans des documents rigoureux, recommandant notamment un outil désormais incontournable permettant de préciser l’intentionnalité de la sédation, la fiche SEDAPALL.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Over the past few decades, the palliative cure movement has developed a sedative approach to alleviate unbearable symptoms in the end-of-life period. This approach, which remained for some time largely informal, was put under the spotlight in 2016 in France by the Clays Leonetti law. There is a real risk of sedating too much and too soon among poorly diagnosed patients, by practitioners often unaware of the levels and the purpose of sedation. In order to achieve the right level of sedation, ethical reflection is necessary, as well as a thorough acquaintance with palliative practice. Within two years and with the help of academic societies, the French health authority (HAS) published two guidelines, including an essential tool to determine the purpose of the sedation: the SEDAPALL scale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sédation profonde, Symptôme insupportable, Fin de vie

Keywords : Deep sedation, Unbearable symptom, End of life


Plan


 Une version de ce texte devait paraître en juin 2020 pour le colloque Alpin de soins palliatifs dans la Revue internationale de soins palliatifs (INFO Kara) ©. Un résumé en a été publié initialement par le Journal du médecin-coordinateur avril 2020, n°86.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.