Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Formation des ORL par simulation à la trachéotomie percutanée pour le traitement des patients infectés au COVID-19 - 20/06/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2020.04.018 
V. Favier a, b, A. Kimmoun c, A. Gatin d, e, P. Gallet e, f,
a Département d’ORL et chirurgie maxillofaciale, CHU de Montpellier, Montpellier, France 
b Aide à la décision médicale personnalisée, EA 2415, institut universitaire de recherche clinique, université de Montpellier, Montpellier, France 
c Département de réanimation médicale, CHRU de Nancy, Inserm U1116, université de Lorraine, 54511, Vandoeuvre-les-Nancy, Nancy, France 
d Service des urgences pédiatriques, CHRU de Nancy, université de Lorraine, 54511, Vandoeuvre-les-Nancy, Nancy, France 
e Centre universitaire d’enseignement par simulation, CUESim, hôpital virtuel de Lorraine HVL, université de Lorraine, Nancy, France 
f Département d’ORL et chirurgie cervico-faciale, CHRU de Nancy, université de Lorraine, 54511, Vandoeuvre-les-Nancy, Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 20 June 2020

Résumé

Les trachéotomies, réalisées dans le cadre des syndromes de détresse respiratoire aigus sévères liés au COVID-19, sont des procédures à haut risque de dissémination virale. La technique percutanée pourrait diminuer ce risque car elle peut être effectuée au lit du patient et minimise l’ouverture des voies respiratoires, mais sa réalisation dans ce contexte COVID-19, chez des patients ayant une situation respiratoire précaire, nécessite une préparation spécifique. Nous avons construit une formation dédiée et fournissons ici les éléments nécessaires à sa réalisation. Un curriculum de 3heures est proposé pour des internes et seniors ORL, comprenant un temps d’analyse vidéo, une démonstration du kit, l’habillage recommandé pour le COVID-19 et plusieurs scenarii de simulation de difficulté croissante sur mannequin haute-technologie. Un simulateur procédural basse-technologie est également proposé pour l’apprentissage des étapes du geste. Notre expérience (3 sessions de 14 participants) a permis de mettre en lumière les points difficiles de la procédure dans ce contexte, de définir une check-list pour la pratique clinique et une grille d’évaluation. Ce type de simulation permet de préparer les équipes à un acte technique potentiellement délicat.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trachéotomie percutanée, Simulation, COVID-19, Check-list


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology : Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.