Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie des prothèses de hanche : complications communes et spécifiques des différents couples de frottements - 19/07/20

[31-314-A-20]  - Doi : 10.1016/S1879-8551(20)44007-2 
C. Pelissou a, , A. Miquel a, C. Phan a, F. Paycha b, A. Sautet c, L. Arrivé a
a Service de radiologie, CHU Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 
b Service de médecine nucléaire, CHU Lariboisière, 2, rue Amboise-Paré, 75010 Paris, France 
c Service de chirurgie orthopédique, CHU Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 15
Iconographies 20
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Actuellement, la durée de vie d'une prothèse totale de hanche (PTH) est de 15 à 20 ans. Les complications menant à une reprise chirurgicale sont par ordre de fréquence le descellement aseptique, la luxation, la fracture périprothétique, l'usure, les ostéolyses, le descellement septique, les douleurs et la fracture de l'implant. La fréquence de ces complications varie en fonction du couple de frottement utilisé. Un couple de frottement est défini par les matériaux des deux pièces de la prothèse qui entrent en contact l'une avec l'autre. Pour augmenter la durée de vie des PTH et diminuer le risque de complication, différents couples de frottement ont été développés : métal-polyéthylène, céramique-polyéthylène, céramique-céramique et métal-métal. Cette mise au point présente : les différents types de prothèses actuellement utilisés ; les modalités d'imagerie des prothèses ; les complications les plus fréquentes communes à tous les couples de frottement ; les complications spécifiques à certains couples de frottement : l'usure du polyéthylène et la luxation intraprothétique de l'insert de polyéthylène pour les prothèses métal-polyéthylène et céramique-polyéthylène, la métallose et les pseudotumeurs pour les prothèses métal-métal, les fractures de tête ou d'insert en céramique et le squeeking pour les prothèses utilisant de la céramique. La radiographie reste l'examen de routine dans la surveillance des PTH, mais le scanner est devenu la technique de référence en cas de PTH douloureuse car il est plus performant pour l'analyse des ostéolyses périprothétiques, des fractures infraradiologiques, et pour le calcul des versions acétabulaire et fémorale. L'imagerie par résonance magnétique est utile pour l'analyse des parties molles notamment en cas de pseudotumeur, l'échographie pour les conflits psoas-cupule et la ponction des collections périprothétiques, et enfin l'arthrographie pour le recueil de liquide articulaire en cas de descellement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Prothèse de hanche, Couple de frottement, Complications des prothèses totales de hanche, imagerie


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Imagerie des prothèses de hanche
  • F. Thevenin, R. Campagna, H. Guerini, X. Poittevin, A. Feydy, J.-L. Drape, A. Chevrot
| Article suivant Article suivant
  • Suivi radiologique des prothèses totales de genou
  • C. Msika, B. Ghelman, J.-D. Larédo, M. Soudry, J. Zahlaoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.