Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la qualité et de la sécurité de la chirurgie ambulatoire en rhinologie - 19/07/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2020.01.003 
S. Belleudy a, M. Kérimian a, P. Legrenzi a, A. Alharbi a, L. de Gabory a, b,
a Service d’O.R.L. et chirurgie cervico-faciale, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 
b University Bordeaux, 33000 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 19 July 2020

Résumé

Objectifs

Évaluer et comparer la sécurité et la qualité de la prise en charge de la chirurgie naso-sinusienne en ambulatoire et en hospitalisation traditionnelle tous gestes confondus.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective sur 2 ans incluant tous les patients opérés d’une chirurgie naso-septale fonctionnelle, d’une ethmoïdectomie, d’une méatotomie moyenne, d’une sinusotomie frontale et d’une sphénoïdotomie par voie endoscopique, réalisée en ambulatoire ou en hospitalisation conventionnelle. Les données démographiques, opératoires, anesthésiques pré- et postopératoires, ainsi que les complications, le taux de consultations en urgence et de réhospitalisations sur les 30 jours postopératoires ont été recueillis. Ces données ont été comparées entre les patients opérés en ambulatoire et ceux en hospitalisation traditionnelle.

Résultats

Au total, 909 patients ont été inclus : 569 chirurgies naso-septales fonctionnelles, 180 ethmoïdectomies, 101 méatotomies moyennes, 40 Drafs et 19 sphénoïdotomies dont 60 – 21 – 54 – 20 et 37 % ont été respectivement réalisées en ambulatoire, sans différence statistique sur le nombre de consultations aux urgences et de réhospitalisations entre les deux groupes. Il y avait plus de complications dans le groupe de patients hospitalisés (p<0,0001) (4,9 % de traitement anticoagulant, 12 % d’antiagrégant, 18 % de syndrome d’apnées obstructives). Le taux de conversions de séjours ambulatoires en hospitalisations était de 4,6 %. La présence d’un traitement antiagrégant ou d’un méchage postopératoire n’était pas un facteur de risque de complications ou de réadmission (non significatif).

Conclusion

La chirurgie naso-sinusienne en ambulatoire ne semble pas présenter de surrisques pour le patient et le chirurgien quand les critères d’éligibilité sont respectés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie ambulatoire, Septo-rhinoplastie, Ethmoïdectomie, Complications postopératoires


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.