Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Tuberculose vertébrale de l'adulte - 20/07/20

[14-020-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(20)87666-9 
G. Coiffier a, b, c, d,  : Praticien hospitalier, G. Bart a, c, d
a Service de rhumatologie, Hôpital Sud, CHU de Rennes, 16, boulevard de Bulgarie, BP 90347, 35203 Rennes cedex 2, France 
b Institut NUMECAM, Inserm U 1241, Université de Rennes 1, Rennes, France 
c Centre de référence en infections ostéo-articulaires complexes du Grand-Ouest (CRIOGO), CHU de Rennes, Rennes, France 
d Groupe de travail des infections ostéo-articulaires de la Société française de rhumatologie, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La tuberculose rachidienne est une atteinte extrapulmonaire classique, représentant 10 à 15 % des formes extrapulmonaires d'infection à Mycobacterium tuberculosis complex. Sa répartition suit celle de la tuberculose pulmonaire, particulièrement fréquente en Afrique sub-saharienne et dans les péninsules indienne ou indonésienne. En France, elle touche ainsi principalement le migrant d'âge jeune, de 15 à 40 ans. La symptomatologie est aspécifique, dominée par les douleurs rachidiennes d'évolution chronique régulièrement associées à l'altération de l'état général. Le rythme inflammatoire de la douleur ainsi que la fièvre manquent souvent. Un syndrome inflammatoire biologique aspécifique est présent dans 80 % des cas. Même si la radiographie est souvent pathologique (80 %), l'imagerie par résonance magnétique (IRM) rachidienne reste l'examen morphologique clé orientant le diagnostic. L'atteinte du corps vertébral avec abcès froid paravertébral et/ou épidural soulevant le ligament longitudinal postérieur est la plus évocatrice. La confirmation microbiologique est indispensable par ponction de l'abcès froid et/ou biopsie vertébrale. Une analyse histologique à la recherche d'une inflammation granulomateuse gigantocellulaire doit compléter la detection de Mycobacterium tuberculosis complex par PCR Xpert MTB/RIF et culture spécifique sur milieux solide et liquide. Le traitement repose sur une quadrithérapie antituberculeuse pendant deux mois, jusqu'à réception de l'antibiogramme, puis relayé par l'association rifampicine et isoniazide en cas de souche sensible ou plurithérapie adaptée à l'antibiogramme en cas de souches résistantes. La chirurgie ne doit être proposée d'emblée qu'en cas de paraplégie flasque au diagnostic, ou en cas de non-amélioration d'un déficit neurologique incomplet après 6 à 8 semaines d'antituberculeux. Une correction chirurgicale des troubles statiques acquis et d'une instabilité rachidienne avec instrumentation peut être nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tuberculose, Rachis, Abcès, Antituberculeux


Plan


 L'annexe indiquée dans ce PDF est présente dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Arthrites virales
  • C. Vidal, J. Morel
| Article suivant Article suivant
  • Manifestations articulaires des parasitoses
  • A. Berry, E. Bonnet, J. Bernard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.