Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quelle utilisation des aérosols manosoniques en 2018 ? - 23/07/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2020.01.002 
M. Fieux a, , J.-B. Mélan a, R. Hermann b, E. Truy b, S. Tringali a
a Service d’otologie et otoneurologie, hospices civils de Lyon, centre hospitalier Lyon Sud, université de Lyon, université Claude-Bernard Lyon 1, 69495 Pierre-Bénite, France 
b Service ORL et chirurgie cervico-faciale, hospices civils de Lyon, centre hospitalier Lyon, hôpital Édouard-Herriot, Lyon, France 

Auteur correspondant : Service d’otologie et d’otoneurologie, hospices civils Lyon, centre hospitalier Lyon Sud, 165, chemin du Grand Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France.Service d’otologie et d’otoneurologie, hospices civils Lyon, centre hospitalier Lyon Sud165, chemin du Grand RevoyetPierre-Bénite69310France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 23 July 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Buts

L’intérêt des séances répétées d’aérosoliseur manosonique automatique AMSA® est d’assurer une rééducation tubaire active ainsi qu’une pénétration optimale du principe actif dans l’oreille moyenne. En réponse aux récentes modifications des autorisations de mises sur le marché, émanant de l’Agence nationale de la sécurité du médicament, nous avons voulu connaître les modalités d’utilisation de l’AMSA® dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Matériel et méthodes

Une enquête d’opinion d’expert régionale non interventionnelle prospective a été réalisée pendant 1 an auprès de 701 médecins généralistes et ORL libéraux et hospitaliers dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Celle-ci a été réalisée à l’aide d’un questionnaire envoyé par voie postale avec relance à deux mois. Les comparaisons de proportions ont été réalisées à l’aide du test du Chi2 avec un risque alpha de 5 %. Les non-répondants ont été exclus.

Objectifs

L’objectif principal était d’évaluer le pourcentage de médecins prescripteurs d’AMSA® et d’étudier les modalités de prescriptions sur un territoire géographique donné, la région Auvergne-Rhône-Alpes, en 2018.

Résultats

Sur les 114 médecins répondeurs, 93 % prescrivent de l’AMSA®, soit un total de 4000 prescriptions sur 1 an. Au total, 66,7 % des praticiens prescrivaient ce traitement pour éviter une chirurgie de type aérateurs transtympaniques. La durée de prescription était de 2 semaines en moyenne (50,9 % des praticiens). Le produit le plus fréquemment nébulisé était le sérum physiologique (68,4 % des praticiens) associé ou non à un corticoïde ou un mucolytique.

Conclusion

La majorité des médecins de la région Auvergne-Rhône-Alpes, notamment les spécialistes otorhinolaryngologistes, sont prescripteurs de l’AMSA® dans le traitement de la dysperméabilité tubaire et de ses conséquences. Cependant, la durée et les modalités d’utilisation de l’AMSA® sont très hétérogènes, des études complémentaires sont nécessaires pour standardiser ces prescriptions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Aérosols, Aérosols manosoniques, Dysperméabilité tubaire, Otite séreuse ou séromuqueuse, Aérateurs transtympaniques


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.