Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Recherche de sensations dans une population française de joueurs de courses de chevaux : comparaison entre des joueurs pathologiques et réguliers - 09/04/08

Doi : 10.1016/j.encep.2006.08.010 

C. Bonnaire,

I. Varescon,

C. Bungener

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Objectif

Le but de cette recherche est d’étudier le trait de personnalité « recherche de sensations » dans un échantillon de joueurs français de courses de chevaux. Nous pourrons ainsi discuter les divergences de la littérature concernant le jeu pathologique et la recherche de sensations.

Hypothèse

Les joueurs pathologiques allant sur les hippodromes ont des niveaux de recherche de sensations significativement supérieures aux joueurs réguliers.

Méthode

Deux groupes de joueurs sont constitués : un groupe de joueurs réguliers (n = 72), parmi lesquels sont extraits les joueurs pathologiques (n = 42). Le South Oaks Gambling Screen (SOGS) et les critères du DSM-IV sont utilisés pour mesurer l’intensité de la conduite de jeu ; la recherche de sensations est évaluée par la sensation seeking scale (SSS) forme V.

Résultats

Les joueurs pathologiques obtiennent des scores de recherche de sensations significativement supérieurs aux joueurs réguliers. Ces résultats sont significatifs pour le score total ainsi que pour les facteurs désinhibition et susceptibilité à l’ennui.

Discussion

Le trait de personnalité « recherche de sensations » apparaît pertinent pour discriminer les joueurs pathologiques des joueurs réguliers fréquentant les hippodromes. Les données de la littérature sur les joueurs de courses de chevaux et la recherche de sensations n’ont porté que sur les joueurs en dehors des champs de courses. Ces joueurs pathologiques étaient des bas chercheurs de sensations tandis que les joueurs pathologiques de champs de courses sont des hauts chercheurs de sensations. Il semble donc exister une différence dans le niveau de recherche de sensations entre les joueurs pathologiques qui ne se rendent pas sur les champs de courses et ceux qui fréquentent les hippodromes. L’existence de sous-groupes spécifiques de joueurs est ainsi discutée.

Abstract

Summary

Aim

A theoretical position on the role of arousal in gambling comes in the form of Zuckerman's theory of sensation seeking. Zuckerman originally suggested a relationship between sensation seeking and gambling in which individuals entertain the risk of monetary loss for the positive reinforcement produced by states of high arousal during the periods of uncertainty, as well as the positive arousal produced by winning. However, this hypothesis has received inconsistent support. Results of the literature support the view that there is a difference between gambling form selection and use, suggesting that gambling cannot be viewed as an homogeneous activity. The aim of this study was to examine the personality trait sensation seeking in a French population of gamblers who bet on horses at the racetrack. Our results will discuss the disparities of the literature between pathological gambling and sensation seeking.

Hypotheses

Pathological gamblers who go to the racetrack are higher sensation seekers than regular gamblers. Gamblers betting on many different forms scored higher on sensation seeking.

Method

Two groups of gamblers were formed and recruited in five different hippodromes. One group of regular gamblers (n = 72), from which pathological gamblers were extracted (n = 42). The South Oaks Gambling Screen (SOGS) and the DSM-IV criteria for pathological gambling were used to assess the intensity of the gambling behavior, and sensation seeking was measured by Zuckerman's sensation seeking scale.

Results

The results showed that pathological gamblers obtained significantly higher scores of sensation seeking than regular gamblers. These results were significant for the global score of sensation seeking as well as for the factors of disinhibition, and boredom susceptibility. No correlation was found between the sensation-seeking scale total score and the number of regular games played.

Discussion

The sensation-seeking personality trait permits the discrimination of pathological from regular gamblers who go to the racetrack. In the literature, data came from gamblers who practice off-course betting. Nevertheless, pathological gamblers who go to the racetrack seemed to differ from those who practice off-course betting in terms of sensation seeking. The former are high sensation seekers whereas the latter are low sensation seekers. Racetrack gamblers are likely to be more involved in staking plans than off-course gamblers. One way of conceiving the distribution of sensation seekers within gambling forms might be to combine the relationships depicted with the dichotomy made between skills and luck games, or with the serious-recreational, casino–non-casino distinctions. There is a need to identify clinically distinct subgroups of gamblers who exhibit common, cardinal symptoms but, at the same time, who differ significantly with respect to key variables that are of etiological relevance and can be used in treatment and prognosis. To establish different subtypes, it is important to take into account the venue and the type of games as well as the sensation-seeking scores and the motivation of the gambler. These subtypes of gamblers are discussed.


Mots clés : Jeu pathologique , Recherche de sensations , Jeux passifs , Jeux actifs

Keywords: Pathological gambling , Sensation seeking , Passive games , Active games


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 798-804 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs prédicteurs de la dépression chez l’adolescent en contexte scolaire : rôle des théories implicites de l’intelligence
  • D. Da Fonseca, F. Cury, M. Rufo, F. Poinso
| Article suivant Article suivant
  • Relation entre l’intensité de la douleur de l’accouchement et celle du postpartum blues
  • M. Boudou, F. Teissèdre, V. Walburg, H. Chabrol

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.