Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude en vie réelle des patients traités par Omalizumab dans l’urticaire chronique spontanée en France : résultats finaux à 1 an de l’étude LUCIOL - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.095 
A. Barbaud 1, , D. Staumont-Sallé 2, L. Bouillet 3, E. Vicaut 4, F. Tetart 5, S. Azib-Meftah 2, B. Milpied 6, A.C. Fougerousse 7, K. Benjamin 8, H. Cartiaux 8, A. Lamirand 8, N. Bruno 8, F. Berard 9
1 Service de dermatologie et allergologie, hôpital Tenon, Paris, France 
2 Service de dermatologie, CHRU de Lille, Lille, France 
3 Service de médecine interne, CHU de Grenoble-Alpes, La Tronche, Grenoble, France 
4 Unité de recherche clinique Lariboisière St-Louis, hôpital Fernand-Widal, Paris, France 
5 Clinique dermatologique, CHU de Rouen, Rouen, France 
6 Service de dermatologie, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 
7 Service de dermatologie, Hia-Bégin, Saint-Mandé, France 
8 Novartis Pharma Sas, Rueil-Malmaison, France 
9 Service d’immunologie et allergologie, CH Lyon-Sud, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’Omalizumab (OMA) est indiqué chez les patients atteints d’urticaire chronique spontanée (UCS) résistante aux antihistaminiques anti-H1 (AH1). L’étude LUCIOL, est une étude post-inscription demandée par la Haute Autorité de Santé, destinée à recueillir des données sur l’efficacité et la tolérance d’OMA dans le traitement de l’UCS en conditions de vie réelle en France. Les résultats finaux à 12 mois (M12) sont présentés ici.

Méthodes

Il s’agit d’une étude nationale, multicentrique, observationnelle, prospective, avec un suivi d’1 an de patients âgés de plus de 12 ans pour lesquels un traitement par OMA a été initié à l’inclusion. Le critère principal mesuré à 6 mois (M6) était la proportion de patients avec une activité de l’UCS bien contrôlée (score UAS7≤6). La qualité de vie était notamment évaluée pendant le suivi.

Résultats

Au total, 265 patients ont été analysés (âge moyen, 43,7 ans ; femmes, 66,4 % ; patients résistants aux AH1, 92,1 %). Parmi les patients traités uniquement avec des AH1 avant l’OMA (121/265), 52,9 % ont reçu des AH1 à 4 fois la dose autorisée en dernier traitement. La majorité des patients inclus (88,7 % ; n=235) ont suivi au moins un traitement concomitant associé à l’OMA au cours de l’étude, principalement des AH1 à 4 fois la dose autorisée (49,1 %), des AH1 à la dose autorisée (36,2 %), des AH1 à 2 fois la dose autorisée (22,6 %), des anti leucotriènes (17,4 %) et des AH1 à 3 fois la dose autorisée (13,6 %). Des AH1 à plus de 4 fois la dose autorisée et des corticostéroïdes oraux ont été utilisés respectivement chez 6,4 % et 6,0 % des patients. La proportion de patients ayant atteint un score UAS7 ≤6 était de 68,8 % à M6 (n=143) et de 74,9 % à M12 (n=140). Une réponse complète (UAS7=0) a été observée chez 58,3 % des patients (n=109) à M12. Le score moyen DLQI/CDLQI a diminué, passant de 11 à l’inclusion à 1,7 à M12. Aucun nouveau signal de sécurité n’a été relevé pendant l’étude.

Conclusion

Les résultats finaux de l’étude LUCIOL ont confirmé l’efficacité et le profil de tolérance d’OMA dans l’UCS en conditions réelles d’utilisation. Cette étude nous apporte des informations concernant la prise en charge de patients atteints d’UCS dont l’optimisation reste un enjeu important.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 332 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dermatite tête et cou de novo ou exacerbées sous dupilumab
  • A. Soria, A. Du Thanh, J. Seneschal, M. Jachiet, D. Staumont Sallé, S. Barbarot
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt du filgastrim dans le traitement de la nécrolyse épidermique toxique. Étude rétrospective
  • B. Ben Said, J.C. Poupelin, D. Jullien, M. Bertin-Maghit

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.