Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réactions cutanées à type l’exanthème maculo-papuleux le plus couramment observés (Béta-lactamines) à propos de 90 cas de toxidermies observées de 1981 a 2019 - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.099 
O. Boudghene Stambouli , B. Dahmani
 Service de dermatologie, faculté de médecine, université Aboubakr-Belkaid, Laboratoire Toxi-Med 32, Tlemcen, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Toxidermie se définit comme un ensemble des réactions cutaneo-muqueuses secondaires à l’administration d’un produit par voie intramusculaire, intraveineuse entérale et sous cutanée. Le but de notre étude est de préciser la classe thérapeutique qui est à l’origine de réactions cutanées parmi les traitements utilisés et préconisés dans notre service de 1981 à 2019.

Méthodes

Notre étude porte sur un nombre total de 90 cas hospitalisés au sein de notre service de 1981 à 2019 pour une réaction provoquée par un médicament. Une étude épidémiologique portant sur le sexe, l’âge et qu’elle serait la tranche d’âge la plus touchée. La répartition chronologique, une étude de l’échantillon en fonction de la classe thérapeutique utilisée, on insiste sur l’antibiothérapie qui sont les produits les plus manipulés.

Résultats

Une étude clinique sur l’ensemble des malades et qu’elle est le tableau le plus observé en dermatologie La difficulté de prise en charge surtout en cas de présence d’une pathologie sous-jacente. L’âge de survenu de ces réactions est variable entre 20–50 ans. Il n’y a de différence entre les 02 sexes. L’exanthème maculo-papuleux est le tableau le plus couramment observé dans plus de 25 % des cas. Les toxidermies bulleuses observées dans plus de 15 % des cas. D’autres réactions cutanées ont été constatées à type pustuleux exanthématique aigu généralisé érythème pigmenté fixe urticaire et oedème de Quincke.

Discussion

Dans 80 % des cas c’était un traitement antibiotique surtout les béta-lactamines pénicilline en suite les anti inflammatoire non stéroïdiens l’aspirine le tégrétol la griséofulvine.

Conclusion

La prescription d’un traitement en particulier antibiotique ne doit pas être un acte de routine mais une action réfléchie fondée sur une analyse précise de la situation. Par leur fréquence, les réactions cutanées aux médicaments qui représentent 1 à 3 % des utilisateurs n’est pas un problème mineur qui dans certains cas mettre le pronsticvital en jeu du patient. De tels accidents doivent être notifiés aux instances de la pharmacovigilance pour une évaluation correcte du rapport bénéfice/risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 333-334 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt du DUPILUMAB dans l’eczéma chronique du sujet âgé : à propos d’un cas
  • A. Valeille, P. Bouschon, B. Ben-Said
| Article suivant Article suivant
  • L’optimisation du parcours des soins, le rôle de l’allergologue et la réduction du retentissement sur la qualité de la vie de l’urticaire pour les patients et la société : revue systématique
  • E. Clark, B. Cardoso, J. Kocks, J.L. van der Velde, B. Flokstra, E. Angier, R. Gawlik, P. Demoly, D. Ryan, L. Tanno

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.