Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’optimisation du parcours des soins, le rôle de l’allergologue et la réduction du retentissement sur la qualité de la vie de l’urticaire pour les patients et la société : revue systématique - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.100 
E. Clark 1, , B. Cardoso 2, J. Kocks 3, J.L. van der Velde 4, B. Flokstra 4, E. Angier 5, R. Gawlik 6, P. Demoly 1, D. Ryan 7, L. Tanno 1
1 Department of pulmonology, division of allergy, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, University Hospital Of Montpellier, Montpellier, France 
2 Serviço de imunoalergologia, centro hospitalar de Setúbal, Setúbal, Portugal 
3 General Practitioners Research Institute, Groningen, Pays-Bas 
4 Department of general practice, University Medical Centre Groningen, University Of Groningen, Groningen, Pays-Bas 
5 Primary care and population sciences, University Of Southampton, Southampton, Royaume-Uni 
6 Department of internal medicine, allergy and clinical immunology, Silesian University School Of Medicine, Zabrze, Pologne 
7 Allergy and respiratory research group, Usher Institute of population health sciences and informatics, University Of Edinburgh, Edinburgh, Royaume-Uni 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’urticaire est une dermatose fréquente, la majorité des cas sont d’abord vus par les médecins généralistes (MG) ou les urgences, et éventuellement par des allergologues sur orientation du MG. Cette revue systématique vise à créer un algorithme simple pour les soins primaires optimisant la prise en charge et l’orientation des patients.

Méthodes

Les recherches ont débuté en novembre 2018 avec le recueil de données bibliographiques sur l’urticaire et les soins primaires, à partir de cinq bases de recherche PUBMED, Cochrane, Lilacs, Scielo et Science direct. Nous avons étudié et extrait ces données en double lecture en aveugle (calcul coefficient Kappa), puis nous nous sommes intéressés à la prise en charge primaire, à l’aiguillage du patient, au fardeau de cette maladie et aux coûts en résultant.

Résultats

Nous avons trouvé un total de 45 articles (30 articles originaux, 11 revues et 4 guides), avec un excellent coefficient Kappa (0,93). Plus de vingt publications concernaient exclusivement l’urticaire chronique (UC). Plusieurs articles insistaient sur la non nécessité de réalisation d’un bilan complémentaire lors de la prise en charge initiale de l’UC. Le MG doit orienter ses patients en présence de signes atypiques ou de non efficacité thérapeutique après augmentation de la posologie des antihistaminiques. Le fardeau de l’UC est important, et est comparé à celui des patients atteints de maladies cardiaques ischémiques sévères. Une frustration intense peut également naître de l’incertitude de la cause de leur maladie. Du fait d’une mauvaise connaissance de la maladie, le traitement est souvent inadapté (corticoïdes) participant, par leurs effets secondaires, à l’augmentation des coûts médicaux, similaires à ceux des maladies cardiovasculaires et diabétiques.

Conclusion

Ces données nous permettent la création d’un arbre décisionnel pour les soins primaires, en vue de l’amélioration du diagnostic et de la prise en charge de l’UC. Il permettra d’affiner les parcours des soins jusqu’aux consultations spécialisées, d’optimiser la qualité de vie et de réduire les coûts évitables. Cet outil sera validé et diffusé en soins primaires via une plateforme informatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 334 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réactions cutanées à type l’exanthème maculo-papuleux le plus couramment observés (Béta-lactamines) à propos de 90 cas de toxidermies observées de 1981 a 2019
  • O. Boudghene Stambouli, B. Dahmani
| Article suivant Article suivant
  • Diagnostic d’un angioedème bradykinique héréditaire après 33 ans d’évolution des symptômes, sauvé par le LANADELUMAB !
  • Q. Faure, I. Boccon Gibod, A. Thillay, L. Bouillet, C. Hoarau, D. Nouar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.