Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réactions immédiates aux produits de contraste iodés : prévalence de l’hypersensibilité IgE-médiée - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.126 
J. Caron , T. Moraly, M. Seynave, C. Delebarre-Sauvage
 Hôpital Saint Vincent De Paul, Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les produits de contraste iodés (PCI) peuvent occasionner des réactions immédiates après leur injection. Un mécanisme immunologique d’hypersensibilité (HS) IgE-médiée, dit « allergique », en est parfois la cause [1, 2]. 5 % à 25 % des réactions immédiates aux PCI seraient concernées [4, 3]. Dans le service d’allergologie de l’hôpital Saint Vincent de Paul à Lille, nous avons étudié la prévalence de cette HS parmi les patients ayant présenté une réaction immédiate après une injection de PCI.

Méthodes

Étude observationnelle, rétrospective. Tous les patients adressés consécutivement entre Janvier 2010 et Juin 2019 pour suspicion d’allergie aux PCI ont été recrutés. Seuls les patients ayant réalisé des tests cutanés après une authentique réaction immédiate à un PCI ont été inclus. Une HS IgE-médiée au PCI était diagnostiquée lorsque le prick-test pur ou les intradermoréactions diluées étaient positifs.

Résultats

Parmi les 85 patients inclus, une HS IgE- médiée a été diagnostiquée chez 7 patients (8,2 %). Une probable allergie croisée a été observée chez 2 patients entre l’iodixanol, l’iohexol et l’ioversol et entre l’iodixanol et l’ioxitalamate. En analysant la prévalence de l’HS IgE-médiée en fonction du grade de sévérité de la réaction initiale, celle-ci était de 4,2 % (2 cas sur 48) pour les réactions de grade I, de 10,7 % (3 cas sur 28) pour les réactions de grade II, de 22,2 % (2 cas sur 9) pour les réactions de grade III.

Discussion

La faible prévalence de l’HS IgE-médiée chez les patients avec réactions immédiates aux PCI, soit 1 cas sur 10, ne doit pas être un frein à la réalisation du bilan allergologique. Celui-ci permet de conseiller les professionnels de santé sur la conduite à tenir en cas de nouvelle injection.

Conclusion

Concernant la majorité des réactions d’anaphylaxie étudiées aux PCI, aucun mécanisme IgE-médié n’a pu être mis en évidence lors des tests cutanés. Un test de provocation par voie intraveineuse permettrait de compléter le bilan afin de réintroduire ces produits en toute sécurité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 344-345 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’Hypersensibilité médicamenteuse (HSM) en soins primaires : revue systématique afin de soutenir la qualité de la gestion et l’optimisation des parcours de soins de santé
  • C. Gaudin, M. Mamodaly, J.W. Kocks, T. Velde, B. Flokstra De Bok, E. Angier, R. Gawlik, D. Ryan, P. Demoly, L. Kase Tanno
| Article suivant Article suivant
  • Fièvre induite par la piperacilline-tazobactam en contexte de pathologies respiratoires chroniques : réintroduction sous prémédication possible
  • M. Ramassamy, M. Murris, I. Recoche, C. Mailhol, A. Didier, L. Guilleminault

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.