Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un nouveau choc à la Bétadine® ? - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.129 
O. Barbier 1, , J. Goret 2, M. Bordes 3, C. Pellerin 3, S. Guez 3
1 Unité des maladies allergiques, pole médecine interne, hôpital Pellegrin, Bordeaux, France 
2 Laboratoire d’immunologie et immunogenetique, hôpital Pellegrin, Bordeaux, France 
3 Unité des maladies allergiques, hôpital Pellegrin, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Si les agents responsables des réactions d’hypersensibilité immédiate (HSI) lors d’une anesthésie générale (AG) sont bien connus [1], il existe d’autres allergènes cachés.

Méthodes

Un patient de 62 ans opéré d’anévrisme de l’aorte présente 3 épisodes d’HSI de grade III/IV, 10minutes après induction par propofol, kétamine, sufentanil, atracurium et céfazoline, après paracetamol, néfopam et après ré-injection d’atracurium. Une nouvelle administration des mêmes antalgiques est sans complication.

Résultats

La tryptasémie lors du choc est de 125μg/L (taux basal 8μg/L). Les tests cutanés (TC) sont négatifs pour atracurium, sufentanil, kétamine, propofol, céphalosporines, héparine et les produits de contraste iodés. Les IgE spécifique (IgEs) ammoniums quaternaires sont positives (FEIA) mais négatives pour atracurium et latex. Le test d’activation des basophiles (TAB) est négatif pour atracurium. Seul le TC Bétadine® est positif en prick (solution pure) et en IDR au 1/100. Le TAB à Bétadine® et les IgEs (FEIA) Bétadine® et povidone sont positifs.

Discussion

Si l’allergie IgE médiée à la povidone iodée est exceptionnelle, une dizaine de cas sont rapportés, survenant après contact avec les muqueuses ou lors d’un passage intravasculaire [4, 2, 3]. Ici on retient l’implication de la Bétadine®, seul allergène identifié (TC, IgEs et TAB positifs) et expliquant l’absence de corrélation entre les manifestations d’anaphylaxie et l’administration IV des médicaments.

Conclusion

Un test de provocation affirmerait le choc anaphylactique à la Betadine® mais refusé par le patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 346 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • TOXIDERMIE à l’ETIFOXINE (STRESAM®) : peu de changements malgré l’alerte ANSM de 2014 en Haute-Normandie
  • M. Lagassy, M. Rouault, O. Bauvin, P. Carvalho, C. Hervouet, H. Gonde, P. Quesada, C. Boulay, F. Tetart
| Article suivant Article suivant
  • Valeur diagnostique des tests cutanés et du test de provocation aux produits de contraste iodés lors des réactions d’hypersensibilité retardée
  • A. Degoutte, M. Ben Hayoun, E. Castela, J. Pradelli, J. Poissonnet, S. Leroy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.