Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Allergies aux anti-histaminiques : un cas de toxidermie aux pipéridines (EBASTINE) - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.135 
M. Lagassy 1, , M. Aroux-Pavard 2, F. Tetart 1, O. Bauvin 1
1 Centre d’allergologie Erik Satie, Rouen, France 
2 Centre régional de pharmacovigilance, Rouen, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Bien que rarement suspectés, les antihistaminiques (AH) peuvent être responsables d’allergies. Nous rapportons un cas de toxidermie à l’EBASTINE.

Méthodes

Mr P. est suivi depuis 7 mois en dermatologie pour une urticaire chronique spontanée traitée par LEVOCETIRIZINE 4 comprimés (cp) par jour avec une bonne efficacité. Il n’a pas d’antécédent et ne prend aucun traitement en dehors de son AH. En raison d’une asthénie depuis la mise en place du traitement, il est remplacé par EBASTINE 3cp. Au bout de 4jours de traitement il développe un exanthème maculo-papuleux (EMP) sur 45 % du corps, prurigineux initialement des plis avec extension au tronc, racines des membres sans signe de gravité (SdG) clinico-biologique. L’évolution est favorable après arrêt de l’EBASTINE. LEVOCETIRIZINE reprise avec bonne tolérance.

Résultats

La biopsie cutanée révèle quelques foyers spongiotiques, rares nécroses kératinocytaires compatibles avec une toxidermie. Tests cutanés allergologiques (patch tests (PT) et prick tests) aux AH (pipérazines & pipéridines) programmés.

Discussion

Les réactions d’hypersensibilités (HS) aux AH peuvent être de présentations très diverses : urticaires (30 %), érythèmes pigmentés fixes (EPF) (27 %), eczémas, EMP (7,7 %), pustuloses exanthématiques aiguës généralisés (PEAG) (5 %), voire nécrolyse épidermique toxique [1]. La sensibilité des PT aux AH est variable selon le type de toxidermie (38 % pour EMP, 80 % pour EPF/PEAG). La famille des pipérazines (HYDROXYZINE, CETIRIZINE, LEVOCETIRIZINE) est quasiment toujours impliquée dans les cas d’HS aux AH dans la littérature. Des études récentes suggèrent des réactions croisées au sein des piperazines. À notre connaissance aucun cas n’a été décrit en lien avec la famille des pipéridines (LORATADINE, DESLORATADINE, EBASTINE). Selon la base nationale de la pharmacovigilance, on dénombre 34 cas d’éruptions cutanées diverses avec imputabilité EBASTINE dont 18 cas avec cette seule molécule.

Conclusion

Il s’agit à notre connaissance du 1er cas rapporté de toxidermie à un AH de la famille des pipéridines : EBASTINE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 348 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Choc anaphylactique avec arrêt cardio-respiratoire après injection IV de Fluorescéine
  • J. Serrier, K. Khoy, B. Le Mauff, D. Mariotte
| Article suivant Article suivant
  • Bromhexine induced Fixed Drug Eruption
  • B. Ouni, R. Slim, N. Fathallah, N. Ben Sayed, N. Abdessayed, C. Ben Salem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.