Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réactions d’hypersensibilité au cours des tests cutanés médicamenteux : Quel impact sur les résultats du bilan allergologique ? - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.152 
H. Daghfous , R. Jebali, A. Ben Mansour, S. Essebaa, N. Guediri, S. Ben Saad, F. Tritar
 Service De Pneumo-Allergologie “c”, Hôpital A. Mami, Ariana, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La survenue de réactions d’hypersensibilité (RHS) au cours de la pratique des tests cutanés médicamenteux (Prick et IDR) sont rares (<2 % de l’ensemble des tests et<5 % des tests positifs). En Tunisie, la prévalence des RHS compliquant les tests cutanés médicamenteux est inconnue.

But

Préciser la prévalence des RHS survenues au cours des tests cutanés médicamenteux et son impact sur l’interprétation et les résultats du bilan allergologique.

Méthodes

Étude rétrospective (2000–2019) sur dossiers de patients ayant eu des tests cutanés médicamenteux pour suspicion d’HS médicamenteuse et ayant présentés une RHS au cours des tests.

Résultats

Parmi 293 tests cutanés médicamenteux menés chez 264 patients : β-lactamines (n=151), produits de contraste iodés : PCI (n=44), anesthésiques (n=62), sels de platines (n=6) produits gadolinés (n=5) et corticoïdes (n=2), 9 patients (8 femmes et 1 homme, âge moyen : 36,5 ans). Il s’agissait d’ urticaire (=4), de rush cutané (n=2), d’angioedème (n=1), de bronchospasme (n=2) et d’anaphylaxie grade III (n=1). Les manifestations systémiques étaient survenues au cours de la pratique des prick-tests (n=4), des IDR (n=4)et 5 mn après la fin des tests ayant confirmé une HS aux céphalosporines dans 1 cas. Les classes thérapeutiques testées étaient : β-lactamines (n=5), PCI (n=2), anesthésiques (n=1), produits gadolinés (n=1). La conduite à tenir immédiate était l’arrêt des tests chez 6 patients et la poursuite des tests dans 2 cas : urticaire et un rush cutané spontanément résolutifs au bout de 15 mn. Dans ces 2 cas, les tests cutanés (prick+ IDR) : anesthésiques généraux (n=1) et β-lactamines (n=1) étaient négatifs. Chez le reste des patients (n=6), la conduite à tenir était de refaire les tests cutanés dans un délai de 6 semaines, mais une patiente avait refusé (anaphylaxie). Pour les 5 patients, les tests cutanés étaient négatifs (n=3) : β-lactamines (n=1), PCI (n=1) et produits gadolinés (n=1) et positifs dans 2 cas (β-lactamines - produits gadolinés).

Conclusion

Les RHS compliquant les tests cutanés médicamenteux sont rares (0,03 %) et il n’existe pas de conduite à tenir standardisé mais il serait prudent d’arrêter les tests et les refaire ultérieurement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 355 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réaction à l’introduction d’Omalizumab chez une adolescente présentant une urticaire chronique spontanée : allergique ou non ?
  • B. Sterling, F. Amatore, M. Aymonier, S. Hesse, S. Monestier, C. Gaudy, M. Castelain, A. Sirvent, E. Garcin, F. Hacard, V. Liabeuf, J.J. Grob, M.A. Richard, S. Mallet
| Article suivant Article suivant
  • Allergie aux pénicillines : interférence entre complément et immunoglobulines
  • E. Serrano, M. Michel, S. Pinchemel, J. Vitte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.