Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Induction de tolérance à la farine de blé chez un enfant allergique à profil LTP entraînant une tolérance à l’ensemble des LTP - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.165 
A. Attia 1, , S. Benziane 2,
1 Pédiatre Allergologue, Oran, Algérie 
2 Pédiatre Allergologue, Sidi Bel Abbès, Algérie 

Auteurs correspondants.

Résumé

Introduction

Chez un patient ayant une allergie alimentaire (AA) croisée aux LTP on peut tenter une induction de tolérance orale (ITO) aux LTP avec l’aliment le plus désiré. Son efficacité sur d’autres allergies à profil LTP semble possible.

Méthodes

Nous rapportons le cas d’un enfant de 3 ans ayant une AA immédiate multiple (blé ; arachide ; petit pois ; lentilles ; dattes ; figues) associé à une dermatite atopique (DA) sévère et un asthme mal contrôlé. À l’âge de 26 mois, suite à la prise d’un gâteau fait par la mère avec de l’arachide, farine de blé, levure, vanille, il développe une réaction immédiate (moins de30 mn) associant un angioedème du visage, toux et rhinite. Ce tableau s’est répété plusieurs fois avec divers aliments : petit pois, lentilles, pèche avec peau, dattes, figues. Les prick-tests aux pneumallergènes révèlent une sensibilisation aux acariens, pollen de cyprès, olivier et armoise. Les prick-tests alimentaire révèlent une sensibilisation à la pèche chair et peau, arachide, lentilles, dattes, petit pois, farine de blé. Les tests biologiques révèlent une sensibilisation aux protéines LTP (rTria14, rPrup3, rArah9) et de stockage (rArah2,1 et 3). Une ITO à la farine de blé est démarrée à la dose de1g/jour (1/10em de la DCR au TPO) avec un doublement de dose tous les 2 semaines jusqu’à une dose quotidienne de 100g/j au bout de 4 mois, maintien de cette dose pour 2 mois, puis régime libre pour la farine de blé. La cinétique d’IgEs montre une chute de rTria14 de 95 % en fin d’induction de tolérance.

Résultats

À partir de 66 mois, les TPO aux différents aliments allergisants sont négatifs (petit pois, lentille, dattes, figue et pèche entière). Seule l’éviction de l’arachide est maintenue.

Discussion/Conclusion

Chez un enfant avec une AA croisée aux LTP, une ITO peut être proposée avec l’aliment le plus désiré, la possibilité d’une efficacité à d’autres aliments allergisants à profil LTP existe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 360 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un outil destiné aux allergologues pour le diagnostic des allergies alimentaires IgE médiée de l’enfant
  • A. Nemni, C. Billard, P. Tome, T. Guiddir
| Article suivant Article suivant
  • Erreurs d’utilisation des systèmes d’inhalation chez l’enfant asthmatique
  • I.Z. Zaidane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.