Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La part de la mauvaise compliance chez les enfants sensibilisés aux pneumallergènes dans le non contrôle de l’asthme - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.170 
N. Dahmane
 Pédiatre, Alger, Algérie 

Résumé

Introduction

L’éducation thérapeutique et l’amélioration de la compliance des patients sont capitales dans la prise en charge de l’asthme. Les pneumallergènes sont impliqués dans le développement de l’asthme allergique. L’objectif de cette étude est d’établir le lien entre le contrôle de l’asthme et la coexistence d’une sensibilisation aux pneumallergènes avec une mauvaise compliance. L’objectif secondaire est d’étudier le lien entre le contrôle de l’asthme et les autres manifestations allergiques.

Méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective sur dossiers des enfants atteints d’asthme allergique âgés de plus de 5 ans et suivies en consultation de pneumo-allergologie pédiatrique au CHU Beni Messous à Alger.

Résultats

73 malades colligés, l’âge moyen était de 10 ans. L’asthme était contrôlé dans 76,7 % des cas et non contrôlé dans 23,2 % des cas. Dans l’asthme contrôlé 47 % des tests cutanés étaient positifs alors que lorsque l’asthme n’était pas contrôlé 65 % des tests étaient positifs dont 23 % poly-sensibilisés. Pour les tests positifs les acariens étaient à 76,9 %. Parmi les asthmes non contrôlés sensibilisés aux pneumallergènes, 58 % présentaient une mauvaise technique d’inhalation et 76,4 % étaient non assidus. Des manifestations allergiques associées à l’asthme étaient retrouvées dans 83,7 %.

Discussion

Chez les patients non contrôlés, la sensibilisation aux pneumallergènes était plus importante. L’association d’une sensibilisation aux pneumallergènes avec une mauvaise assiduité au traitement était liée au mauvais contrôle de l’asthme, les patients contrôlés présentant cette association avaient nécessité de fortes doses de corticoïdes inhalés pour obtenir le contrôle. L’existence d’autres manifestations allergiques n’est pas corrélée au degré du contrôle de l’asthme.

Conclusion

La co-existence d’une sensibilisation aux pneumallergènes avec une mauvaise compliance des patients est liée à un mauvais contrôle de l’asthme de façon plus significative que lorsqu’ils existent séparément.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 362 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’intérêt de la nébulisation du sulfate de magnésium dans les exacerbations d’asthme chez l’enfant
  • O. Qach
| Article suivant Article suivant
  • « Contrôle de l’asthme bronchique d’une population collégienne De la région de Sidi Bel Abbes : état des lieux et identification des facteurs du mauvais contrôle de l’asthme »
  • H. Derrar, A. Taleb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.