Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’urticaire chronique présentation atypique d’une pathologie rare - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.174 
M. Lahr 1, , J. Fudvoye 2, T. Carvelli 3, A. Collins 3
1 CHR Verviers East Belgium & University Of Liège, Verviers, Belgique 
2 CHU University Hospital Liège, Liège, Belgique 
3 CHR Verviers East Belgium, Verviers, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’urticaire chronique ne touche que moins d’un pourcent de la population pédiatrique. Contrairement à l’urticaire aiguë, la symptomatologie persiste au delà de six semaines. L’évolution est souvent auto-résolutive endéans les 5 ans. Les étiologies sont multiples comprenant les facteurs déclenchant physiques, l’urticaire de contact, les urticaires liés à un contexte syndromique ou une pathologie systémique, les urticaires liés à un contexte infectieux ou médicamenteux. Par ailleurs de nombreuses pathologies auto-immunes ont été associées à l’urticaire chronique.

Discussion

Il s’agit d’une patiente de 8 ans qui consulte pour urticaire chronique persistant. L’anamnèse ne permet pas de mettre en évidence un facteur déclencheur évident. Par ailleurs l’examen clinique est sans particularités hormis les lésions d’urticaire typiques. L’état général est conservé et la patiente ne relate pas d’autres plaintes. Les antécédents médicaux sont sans particularités. Un traitement par antihistaminiques à dose traditionnelle a été instauré dans un premier temps. Une durée initiale de 4-6 semaines a été prévue. La réponse clinique au traitement restant non satisfaisante, les doses d’antihistaminiques ont été doublées. Au vu d’une persistance des plaintes, un bilan sanguin à visée générale à été réalisé. Ce dernier a montré une TSH indosable avec une T4 libre majorée (53,7pmol/L). Devant cette hyperthyroïdie biologique, un bilan thyroïdien complémentaire a été réalisé et a mis en évidence des anticorps anti-TPO positifs (1148,2 U/ml) ainsi que des anticorps anti récepteur à la TSH (5,32 UI/L). Une échographie ainsi qu’une scintigraphie de la glande thyroïde ont confirmé le diagnostic de maladie de Basedow. Un traitement par Strumazol (5mg 2×/jour) a été instauré.

Conclusion

Il s’agit d’une maladie de Basedow découverte suite à un urticaire chronique réfractaire au traitement anti-histaminique. Ce cas illustre que l’urticaire chronique peut s’inscrire dans le cadre d’une pathologie auto-immune sous-jacente. Nous ne devons donc en aucun cas réduire l’urticaire chronique à un simple signe clinique et ne pas hésiter à approfondir le bilan complémentaire en cas de mauvaise réponse thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 364 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Interrogations des parents de l’enfant asthmatique à propos de la maladie de leurs enfants
  • M.H. Hamidi, I.Z. Zaidane
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité et tolérance de la phase initiale d’un protocole d’immunothérapie orale associée à l’omalizumab chez des enfants avec une allergie sévère au lait de vache
  • A. Valeille, A.K. Correard, F. Payot, S.A. André Gomez, F. Villard-Truc, C. Braun, P. Bierme

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.