Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Relation entre les infections, la consommation des antibiotiques au bas âge et le risque d’asthme chez l’adolescent à Sétif - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.184 
B. Bioud 1, , A. Dehimi 1, M. Belghazi 1, A. Mahnane 2, K. Okka 1, Z. Benarab 1
1 Service de pédiatrie, CHU Sétif, Sétif, Algérie 
2 Service d’épidémiologie, CHU Sétif, Sétif, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Plusieurs études épidémiologiques ont signalé une association entre les infections, ainsi que la consommation des antibiotiques au cours des premières années de vie et l’asthme ultérieur, mais les résultats sont contradictoires et influencés par des biais potentiels. Notre étude vise à étudier la relation entre les infections et les consommations des antibiotiques au cours des premières années de vie et le risque de l’asthme à l’adolescence.

Méthodes

Étude cas-témoins portant sur 113 asthmatiques actuels âgés de 13 à 14 ans et 180 cas témoins concernant les antécédents d’infections et la consommation des antibiotiques au cours des premières années de vie.

Résultats

L’antécédent de bronchiolite grave ayant nécessité une hospitalisation est un facteur de risque pour l’asthme à l’âge adolescent dans notre étude (p<0,02), ainsi que l’utilisation fréquente des antibiotiques au cours des premières années de vie (p<0,001). On n’a pas objectivé de relation entre les antécédents d’infections parasitaires, la rougeole et la coqueluche au bas âge et l’asthme à l’adolescence.

Discussion

L’antécédent de bronchiolite grave est un facteur de risque pour l’asthme à l’âge de 13-14 ans dans notre étude. En accord avec nos résultats, dans la cohorte de Tucson, les formes sévères d’infections virales nécessitant une hospitalisation ont un risque d’évolution vers un asthme persistant à l’adolescence. D’autre part, l’utilisation fréquente des antibiotiques est un facteur de risque pour l’asthme à l’âge adolescent dans notre étude. Ainsi, des résultats des études allemandes ont soutenu l’association entre l’asthme et l’utilisation d’antibiotiques tôt dans la vie.

Conclusion

Il existe une relation positive entre la bronchiolite et l’asthme ultérieur ; le risque d’asthme est d’autant plus élevé que la bronchiolite est grave. L’utilisation d’antibiotiques au début de la vie pourrait augmenter le risque d’asthme à l’adolescence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 368 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une forme inhabituelle d’allergie aux protéines de lait de vache avec œdèmes des extrémités : le syndrome pied-main-biberon ?
  • S. Bonjour, A. Tran, T. Bourrier
| Article suivant Article suivant
  • La rhinite pollinique chez l’enfant en Tunisie
  • M. Triki, K. Chaaba, H. Cherif, F. Yangui, S. Debbich, I. Ktifi, H. Khoeni, M.R. Charfi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.