Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La rhinite pollinique chez l’enfant en Tunisie - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.185 
M. Triki , K. Chaaba , H. Cherif, F. Yangui, S. Debbich, I. Ktifi, H. Khoeni, M.R. Charfi
 La Marsa, Tunisie 

Auteurs correspondants.

Résumé

Introduction

La rhinite pollinique est fréquente chez l’enfant. Peu d’études tunisiennes incluant un nombre important d’enfants rhinitiques sensibilisés aux pollens ont été réalisées.

Méthodes

Étude prospective réalisée sur une période allant de janvier 1992 à septembre 2015 incluant 2553 patients âgés de moins de 16 ans ayant consulté pour une rhinite allergique. Parmi eux, nous avons colligé 1123 patients qui présentaient des tests cutanés positifs aux pollens.

Résultats

La sensibilisation aux pollens était retrouvée chez 44 % des enfants rhinitiques. Il s’agit de 651 garçons et de 472 filles d’âge moyen de 8 ans (3 à 15 ans). Une atopie familiale était retrouvé dans 37,5 % des cas. La rhinite allergique était associée à un asthme allergique dans 37,5 % des cas, à une conjonctivite allergique dans 52 % des cas et à un eczéma dans 22 % des cas. Une mono-sensibilisation était retrouvée dans 14 % des cas. Une sensibilisation aux pollens d’arbres était retrouvée dans 52 % des cas suivie par les graminés dans 33 % des cas, puis par la sensibilisation aux herbacées et céréales (29 % et 15 % respectivement). La sensibilisation aux pollens d’arbres était dominée par la sensibilisation aux oliviers (61 %). La sensibilisation aux herbacées était dominées par la sensibilisation aux pariétaire (46 %). La prise en charge thérapeutique reposait sur les mesures d’éviction allergénique et sur le traitement symptomatique.

Discussion

La rhinite pollinique est un motif fréquent de consultation. Les garçons sont plus sensibilisés aux pollens que les filles. Elle est fortement associée à l’asthme et la conjonctivite allergiques. Les arbres et en particulier l’olivier sont les pollens les plus sensibilisants devant l’implantation fréquente de cet arbre sous nos cieux. Le pariétaire semble être le pollen le plus sensibilisant dans la famille des herbacées.

Conclusion

La rhinite pollinique représente un motif fréquent de consultation pour les enfants âgés de moins de 16 ans. L’allergie à l’olivier reste prédominante et caractéristique des enfants rhinitiques en Tunisie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 368 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Relation entre les infections, la consommation des antibiotiques au bas âge et le risque d’asthme chez l’adolescent à Sétif
  • B. Bioud, A. Dehimi, M. Belghazi, A. Mahnane, K. Okka, Z. Benarab
| Article suivant Article suivant
  • Fréquence et caractéristiques des allergies alimentaires IgE-médiées dans l’asthme allergique
  • D. Pelletier De Chambure, C. Chenivesse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.