Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport des Ig E spécifiques dans le diagnostic de l’asthme professionnel - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.202 
M. Bani , M. Mersni, K. Lassoued, S. Fehri, N. Kamoun, M. Chatti, L. Haddad, H. Nouaigui
 Institut de santé et sécurité au travail, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’asthme professionnel allergique se caractérise par une sensibilisation immunologique à l’agent responsable pouvant être IgE- dépendante. L’identification des IgE spécifiques constitue un élément important dans le diagnostic de l’asthme en milieu professionnel. L’objectif était de décrire l’intérêt des IgE spécifiques dans le diagnostic de l’asthme professionnel.

Méthodes

Nous avons mené une étude descriptive rétrospective portant sur l’ensemble des patients adressés à l’Institut de Santé et de Sécurité au Travail (ISST) pour une symptomatologie évocatrice d’asthme professionnel et ayant bénéficié d’un dosage des Ig E spécifiques sur une période de 9 ans allant de janvier 2010 au décembre 2019.

Résultats

Treize patients ont bénéficié d’un dosage des IgE spécifiques parmi 42 patients ayant consulté pour une symptomatologie évocatrice d’asthme professionnel. La répartition selon le sexe trouvait 9 femmes et 4 hommes. Les patients n’avaient pas d’antécédents de terrain atopique. Le tabagisme actif était trouvé chez 2 patients. L’âge moyen était de 45,1 ans [31–58]. La répartition selon la catégorie professionnelle était : 9 ouvriers et 4 piqueuses. Les secteurs d’activité les plus incriminés étaient le secteur d’industrie automobile dans 5 cas et le secteur d’industrie textile dans 4 cas. L’ancienneté professionnelle était de 15,7 ans [4–24]. Tous les patients étaient symptomatiques de dyspnée sifflante. La spirométrie montrait un trouble ventilatoire obstructif réversible dans 8 cas. Un patient présentait une hyperréactivité bronchique non spécifique. Les Ig E spécifiques étaient demandées dans 13 cas pour les agents suivants : blé (n=1), crabe (n=1), savinase (n=1), coton (n=4) et isocyanates (n=6). Les patients avaient des Ig E spécifiques positifs dans 6 cas. La déclaration d’asthme professionnel à l’agent détecté a concerné 6 cas : blé (n=1), crabe (n=1), savinase (n=1), coton (n=2) et isocyanates (n=1).

Conclusion

Les IgE spécifiques représentent un outil pertinent dans la démarche diagnostique de l’asthme professionnel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 375 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Variation de la sensibilisation cutanée aux pneumallergènes : étude clinique et allergologique
  • H. Cherif, N. Mefteh, F. Yangui, M. Triki, Y. Hdidene, H. Khouani, M.R. Charfi
| Article suivant Article suivant
  • Asthme et diabète : deux comorbidités fortement liées
  • S. Aissani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.