Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Asthme professionnel en milieu hospitalier - 29/07/20

Doi : 10.1016/j.reval.2020.02.204 
A. Arib Ep Mezdad , K. Si Ahmed, A. Zatout
 Faculté de médecine, université Mouloud-Mammeri, Tizi-Ouzou, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’asthme professionnel en milieu hospitalier représente l’une des maladies respiratoires professionnelles les plus fréquentes. Il peut relever de différents mécanismes, souvent intriqués et complexes, en réponse à un panel d’agents étiologiques varié.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective, portant sur les cas d’asthme professionnel colligés sur le registre de maladies professionnelles et analyse des dossiers médicaux du CHU de Tizi-Ouzou, durant une période de dix ans, allant de janvier 2009 à janvier 2019. Les cas ont été convoqués et ont bénéficié d’une exploration fonctionnelle respiratoire pour juger de leur évolution.

Résultats

Sept cas ont été colligés durant cette période, avec une nette prédominance féminine (85 %) et une moyenne d’âge de 46 ans. Les professions concernées sont représentées successivement par : infirmier (02 cas) ; agent de service (02 cas) ; préparateur en pharmacie (01 cas) ; laborantin (01 cas) ; anesthésiste (01 cas). L’agent causal retrouvé est : formaldéhyde (28 %) ; désinfectants (28 %) ; agent infectieux (28 %) ; latex (14 %).

Discussion

Selon la SPLF 2010, environ 10 % des AP sont observés chez le personnel soignant, paramédical ou médical, avec une très nette prédominance féminine. Plusieurs études rapportent que les femmes en plus de l’exposition professionnelles sont plus impliquées que les hommes dans les activités ménagères [1]. Quant à l’agent causal incriminés dans l’asthme professionnel chez ce personnel, on retrouve les mêmes causes rapportées par l’auteur N Rosenberg [3, 2].

Conclusion

Le personnel de la santé représente un groupe à risque vis avis de l’asthme professionnel. Pour cela, la prévention de cette maladie invalide doit privilégier les substitutions des agents sensibilisants et ou irritants et d’automatiser les procédés de désinfection et de stérilisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 4

P. 376 - juin 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Asthme et diabète : deux comorbidités fortement liées
  • S. Aissani
| Article suivant Article suivant
  • Une capsule pas comme les autres–Asthme professionnel aux pellicules des grains de café
  • P. Sueur, P. Roux-Claudé, B. Degano, V. Westeel, J.M. Rame

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.