Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Usage des sialomodulateurs - 29/07/20

[22-012-A-05]  - Doi : 10.1016/S2352-3999(20)41261-0 
A. Arnal Etienne, M. Magremanne
 Service de stomatologie et de chirurgie maxillofaciale, Cliniques universitaires Saint-Luc, avenue Hippocrate, 10, 1200 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

La salive est impliquée dans de multiples fonctions et sa modification tant en volume qu'en texture altère considérablement le confort de vie des patients. Les hyposalivations et les xérostomies font l'objet de multiples possibilités thérapeutiques. Les substituts salivaires (sprays, gels, bains de bouche, dentifrices) et les stimulants salivaires locaux (mécaniques, gustatifs, cholinergiques, électrostimulation, acupuncture) n'ont qu'un effet temporaire. Les stimulants salivaires généraux (agonistes cholinergiques, amifostine, modificateurs de la réponse biologique, etc.) ont montré plus d'efficacité, au prix parfois d'une toxicité générale importante. Le traitement de la sialorrhée comprend les anticholinergiques administrés par voie générale (glycopyrronium, scopolamine, atropine, belladone) non dénués de toxicité. Les injections de toxine botulinique semblent être un traitement adapté. Les possibilités thérapeutiques de l'hyposalivation et de l'hypersalivation ont montré une efficacité relative sur du court ou moyen terme. L'efficacité à long terme n'a été prouvée pour aucun traitement. Le futur sera probablement marqué par l'utilisation de cellules souches et la thérapie génique, dans le cadre de l'hypofonctionnement des glandes salivaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Salive, Hyposalivation, Xérostomie, Sialorrhée, Sialagogues, Stimulants salivaires, Salive artificielle, Toxine botulinique


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tomographie par émission de positons-tomodensitométrie en pathologie maxillofaciale et oto-rhino-laryngologique
  • E. Blanc, C. Nguyen, L. Mabille
| Article suivant Article suivant
  • Antiseptiques en chirurgie dentaire et stomatologie
  • D. Muster

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.