Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Clinical and angiographic results of angioplasty with a paclitaxel-eluting stent for unprotected left main coronary artery disease (a study of 101 consecutive patients) - 09/04/08

Doi : ACVD-01-2008-101-1-1875-2136-101019-200800556 

R. Cherradi,

H. Ouldzein,

W. Zouaoui,

M. Elbaz,

J. Puel,

D. Carrié

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Justification. — L’histoire naturelle des dilatations avec stents des lésions du tronc commun de la coronaire gauche reste mal connue, en l’absence d’étude à large échelle et de comparaison randomisée à la chirurgie.

Objectifs. — Cette étude prospective rapporte les résultats immédiats et à moyen terme de l’angioplastie avec stent au Paclitaxel du tronc commun coronaire gauche (TCG).

Méthodes. — De Janvier 2004 à Décembre 2005, 101 patients consécutifs ont eu une dilatation suivi de stenting du TCG avec stent actif au paclitaxel (la technique du T provisional stenting a été utilisée pour les lésions distales).

Résultats. — L’âge moyen est de 68.9 ± 11.07 ans avec une prédominance masculine (73.3 %). Un tableau de syndrome coronarien aigu est présent dans 65% des cas dont 22.8% avec élévation du segment ST. Les lésions de bifurcation du TCG distal sont présentes dans 87.1 % des cas. L’atteinte tritronculaire représente 7% des cas. Le succès angiographique est obtenu dans 97 % des cas avec un gain précoce de 2.18±0.53mm. Le recours aux anti-Gp IIb-IIIa a été nécessaire dans 8.9% des cas. La durée d’hospitalisation est de 7.6±3.7 jours. Les complications hospitalières sont présentes dans 7.9 % dont 4 % d’origine cardio-vasculaire. Le taux de mortalité hospitalière est de 2 %. A 6 mois, le taux de revascularisation de la lésion cible est de 3 % et celui des évènements cardio-vasculaires majeurs est de 8.9 %. Le contrôle angiographique (88.1 %) retrouve une perte tardive de 0.1 (0.04-0.2) mm avec 4 cas de resténose soit 4.5 %. 4 décès (4 %) surviennent dont 2 d’origine cardiaque.

Conclusion. — L’angioplastie avec stent actif au paclitaxel du TCG paraît une technique fiable avec un taux de succès initial important et un faible taux de resténose à 6 mois.

© 2008 Published by Elsevier Masson SAS.

Abstract

Background. — After coronary stenting with drug eluting stents, long-term clinical outcome of unprotected left main coronary artery disease is unknown, even large scale registries or randomised trials with coronary artery bypass graft are ongoing.

Aims. — To report clinical and angiographic results of paclitaxel-eluting stent implantation for left main coronary artery stenosis (a series of 101 consecutive patients).

Methods. — This report is a prospective study performed to evaluate the immediate and mid-term clinical and angiographic outcomes of patients undergoing paclitaxel-eluting stent (PES) implantation for unprotected left main coronary artery (LMCA) stenosis.

From January 2004 to December 2005, 101 consecutive patients were stented with paclitaxel-eluting stents (the provisional T stenting technique followed by Kissing balloon for distal left main vessel disease).

Results. — Mean age was 68.9±11.07 years. 73.3% of patients were male. Acute coronary syndrome was present in 65% of patients, of whom 22.8% had ST elevation. Distal left main trunk lesions were present in 87.1% of cases. Three-vessel disease represented 7% of cases. Angiographic success was obtained in 97.03% of patients with an acute gain of 2.18±0.53mm. GPIIbIIIa inhibitors were used in only 8.9% of cases. Hospital stay was 7.6 ± 3.7 days. In-hospital complications were present in 7.9%, with a hospital mortality rate of 2%.

At six month follow-up, the rate of target lesion revascularization (TLR) was 3%, and the rate for major adverse cardiac events (MACE) was 8.9%. Angiographic control was performed in 88.1% and a late loss of 0.1mm (0.04-0.2mm) was noted. Re-stenosis occurred in 4 patients (4.5% of cases). 4 patients (4%) died, including 2 from cardiac causes.

Conclusion. — Paclitaxel-eluting stent implantation for unprotected left main coronary disease appears to be safe with high procedural success rate and a low re-stenosis rate at six month-follow-up.

© 2008 Published by Elsevier Masson SAS.


Mots clés : Tronc coronaire gauche , Angioplastie , Stent actif , resténose

Keywords: Left main , Angioplasty , Drug-eluting stent , Re-stenosis


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 1

P. 11-17 - janvier 2008 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.