Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Wolff-Parkinson-White syndrome in the elderly: clinical and electrophysiological findings - 09/04/08

Doi : ACVD-01-2008-101-1-1875-2136-101019-200800557 

B. Brembilla-Perrot,

O. Yangni N’Da,

O. Huttin,

F. Chometon,

L. Groben,

C. Christophe,

N. Benzaghou,

J.D. Luporsi,

C. Tatar,

J. Bertrand,

S. Ammar,

G. Cedano,

N. Zhang,

D. Beurrier

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Justification.— L’évaluation du syndrome de Wolff-Parkinson-White (WPW) est recommandée chez les enfants et les jeunes adultes. Le but de cette étude a été d’évaluer les caractéristiques cliniques et électrophysiologiques de sujets de plus de 60 ans ayant un WPW patent.

Méthodes.— 459 patients âgés de 8 à 80 ans ont été recrutés consécutivement pour un WPW. 32 d’entre eux avaient au moins 60 ans (7 %). Leurs données cliniques, électrophysiologiques et thérapeutiques ont été évaluées.

Résultats.— 16 hommes, 16 femmes âgés de 60 à 81 ans (67 ± 4,5) ont été admis pour une mort subite récupérée [1], une fibrillation auriculaire (FA) rapide [4], une syncope [4], des tachycardies jonctionnelles [13] ou étaient asymptomatiques [10]. Le faisceau de Kent était plus souvent latéral gauche (56 %) qu’avant 60 ans (40,5 %). Une tachycardie réciproque a été induite chez 58 % des sujets avant 60 ans, 53 % après (NS), une FA plus fréquemment après qu’avant 60 ans (37,5 % vs 19 %) (p< 0,05). L’incidence des formes malignes a été identique avant et après 60 ans. L’ablation du faisceau de Kent, indiquée 18 fois a nécessité une 2procédure plus fréquemment après qu’avant 60 ans en cas de localisation gauche (22% vs 5 %) (p< 0,05).

Conclusion.— Le WPW n’est pas rare après 60 ans (7 %). Il est souvent dû à un faisceau de Kent latéral gauche qui garde des propriétés de conduction similaires aux sujets plus jeunes. L’ablation du faisceau est souvent difficile mais est indiquée chez les sujets symptomatiques ou avec une forme grave.

© 2008 Published by Elsevier Masson SAS.

Abstract

Background. Screening for Wolff-Parkinson-White (WPW) syndrome is recommended in children and young adults. The aim of this study was to evaluate the clinical and electrophysiological characteristics of patent WPW syndrome in subjects ≥60 years of age.

Methods.— Four-hundred and fifty-nine consecutive patients with WPW syndrome, aged 8–80 years, were recruited; 32 (7%) of these patients were ≥60 years of age. The clinical, electrophysiological and therapeutic data for these patients were evaluated.

Results.— Sixteen men and 16 women, aged 60–81 years (67±4.5), were admitted for resuscitated sudden death [1], rapid atrial fibrillation [4], syncope [4], or junctional tachycardia [13]; 10 patients were asymptomatic [10]. Left lateral bundles of Kent were detected more frequently in patients over 60 years (56%) than in those < 60 years of age (40.5%). Reciprocal tachycardia was induced in 58% of subjects < 60 years of age and 53% of those ≥60 years old (difference not significant); atrial fibrillation was more frequent in subjects ≥ 60 years of age (37.5% vs. 19%) (p<0.05). The incidence of malignant forms of WPW syndrome was identical in older and younger subjects. Ablation of the accessory pathway was indicated 18 times; effective ablation of a left bundle of Kent required a second intervention more often in patients ≥60 years of age (22% vs. 5%) (p<0.05).

Conclusion.— WPW syndrome is not uncommon in subjects over 60 years of age (7%). Left lateral accessory pathways, that have similar conduction properties to those in much younger subjects, are common. Ablation of the bundle of Kent is often difficult but is indicated in symptomatic subjects or those with more serious forms of WPW syndrome.

© 2008 Published by Elsevier Masson SAS.


Mots clés : Syndrome de Wolff-Parkinson-White , Age , Ablation

Keywords: Wolff-Parkinson-White syndrome , Age , Ablation


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 1

P. 18-22 - janvier 2008 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.