Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’Échelle de Relation d’Objet et de Cognition Sociale de Westen : résultats préliminaires sur une population française d’adolescentes suicidantes hospitalisées - 08/08/20

The Social Cognition and Object Relation Scale: Preliminary results with a hospitalized suicidal French female adolescent population

Doi : 10.1016/j.evopsy.2020.01.003 
Hervé Bénony a, 1 : Professeur de Psychologie Clinique et de Psychopathologie, Sandrine Vatageot b : Psychologue Clinicienne, Baptiste Lignier c : Maître de Conférences de Psychologie Clinique et de Psychopathologie, Antoine Bioy d : Professeur de Psychologie Clinique et de Psychopathologie, Jean-Paul Marnier e : Pédopsychiatre, Christelle Viodé f,  : Maître de Conférences de Psychologie Clinique et de Psychopathologie, HDR
a Pôle AAFE — Esplanade Erasme, université de Bourgogne Franche-Comté, Dijon, BP 26513, 21065 Dijon cedex, France 
b CHU de Dijon, 2, boulevard Mal. Delattre de Tassigny, 21000 Dijon, France 
c Psy-DREPI (EA 7458), pôle AAFE — Esplanade Erasme, université de Bourgogne Franche-Comté, Dijon, BP 26513, 21065 Dijon cedex, France 
d IED Paris 8, 2, rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis, France 
e CMPP acodège, 16, rue Millotet, 21000 Dijon, France 
f Psy-DREPI (EA 7458), pôle AAFE — Esplanade Erasme, HDR de psychologie clinique et de psychopathologie, université de Bourgogne Franche-Comté, Dijon, BP 26513, 21065 Dijon cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 20
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

1) Dans un premier temps, nous présenterons une traduction synthétique de l’Échelle de Relation d’Objet et de Cognition Sociale de la forme dite « G » ou globale (SCORS-G) telle qu’elle a été conçue par Westen en 1985 et qui est basée à la fois sur l’expérience clinique, la recherche et la théorie. Le codage peut se faire à partir de narratifs issus d’entretiens cliniques, d’entretiens de recherche, des récits de rêve ou des récits du Thematic Apperception Test (TAT). L’auteur a identifié plusieurs domaines distincts — tels que la complexité des représentations des personnes, la tonalité affective des représentations des personnes, l’investissement émotionnel dans les relations et dans les normes morales, et la compréhension de la causalité sociale — et conceptualisés comme des processus cognitifs, affectifs et motivationnels médiateurs du fonctionnement interpersonnel. Leur but est de capter des schémas, des attentes, des affects, des désirs, des fantasmes et des conflits que la personne met en jeu dans ses relations interpersonnelles. 2) Dans un deuxième temps, nous souhaitons relater les résultats préliminaires d’une étude auprès d’adolescentes suicidantes hospitalisées et d’adolescentes non cliniques.

Méthode

Nous avons retranscrit (verbatim) 31 entretiens d’attachement (AAI) qui ont été codés indépendamment par trois codeurs avec la SCORS-G. La fidélité intercotateur est d’un niveau tout à fait acceptable.

Résultats

Les adolescentes suicidantes hospitalisées ont des scores significativement inférieurs à ceux du groupe contrôle et ce, pour les quatre dimensions de la SCORS (de p<0,004 à p<0,0001 selon les domaines). En nous basant sur les résultats globaux du groupe clinique, nous pourrions dire que leurs représentations de soi et d’autrui ne sont pas clairement différenciées et intégrées, qu’elles ont une capacité mineure d’élaboration de la vie mentale ; que leurs attentes et leurs attributions interpersonnelles ont une coloration affective mixte mais néanmoins plutôt négative ; que leur investissement à l’égard des personnes et des valeurs morales reste conventionnel et stéréotypé mais avec présence de culpabilité vis-à-vis de la transgression de la morale ; et qu’enfin leurs descriptions des événements interpersonnels comportent des lacunes ou des incongruités qui imposent un « travail » pour les comprendre pleinement. A contrario, les adolescentes non cliniques décrivent les personnes de manière plus évoluées, ont conscience de l’impact de leurs conduites sur les autres, relatent des expériences subjectives plus complexes avec une sensibilité affective mixte et équilibrée mais plutôt positive.

Discussion

La description des relations montre l’existence de sentiments conventionnels d’amitié, d’attention, d’amour et d’empathie dans les relations. Le sujet est concerné par les valeurs morales, ressent de la culpabilité et respecte les figures d’autorité. Les narrations sur les relations sont franches, claires et directes, les actions des individus proviennent de la façon dont ils ressentent et interprètent les situations.

Conclusions

Ainsi, par ce travail spécifique, nous pouvons apprécier le rôle des processus mentaux dans la formation des pensées, des sentiments, des conduites et des interactions interpersonnelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

1) First, we will present a synthetic translation of the Object Relationship and Social Cognition Scale of the so-called “G” or Global Form (SCORS-G) as designed by Westen in 1985 and which is based on clinical experience, research, and theory. Coding can be done of narratives from clinical interviews, research interviews, recounted dreams, or stories from the Thematic Apperception Test (TAT). The authors identified several distinct areas – such as the complexity of people's representations, the emotional tone of people's representations, emotional investment in relationships and moral norms, and the understanding of social causality – that are conceptualized as cognitive, emotional, and motivational processes that mediate interpersonal functioning. Their goal is to capture patterns, expectations, affects, desires, fantasies, and conflicts that the person involves in his interpersonal relationships. 2) Secondly, we wish to report the preliminary results of a study of hospitalized and non-clinical adolescent girls.

Method

We transcribed (verbatim) 31 attachment interviews (AAI) that were coded independently by three coders with SCORS-G. Intercotatory fidelity is at a perfectly acceptable level.

Results

Hospitalized, in-patient adolescent girls have significantly lower scores than the control group for all four dimensions of SCORS (from ( p < 0,004 to p < 0,0001 depending on the domain). Based on the overall results of the clinical group, we could say that their representations of themselves and of others are not clearly differentiated and integrated; that they have a minor capacity for shaping mental life; that their expectations and interpersonal attributions have a mixed but rather negative emotional coloration; that their investment in people and in moral values remains conventional and stereotyped, but with guilt over the transgression of morality; and that finally their descriptions of interpersonal events have shortcomings or incongruities that require “work” in order for them to be fully understood. On the other hand, non-clinical adolescent girls describe people in a more advanced way, are aware of the impact of their behavior on others, and relate more complex subjective experiences with a mixed and balanced but rather positive emotional sensitivity.

Discussion

The description of relationships shows the existence of conventional feelings of friendship, attention, love, and empathy in relationships. The subject is concerned with moral values, feels guilt, and respects the figures of authority. Narratives about relationships are frank, clear, and direct; individuals’ actions come from the way they feel about and interpret situations.

Conclusions

Thus, through this specific work, we can appreciate the role of mental processes in the formation of thoughts, feelings, behaviors, and interpersonal interactions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adolescente, Suicide, Hôpital, Échelle Globale de Relation d’Objet et de Cognition Sociale, Complexité des représentations des personnes, Tonalité affective des représentations des personnes, Investissement émotionnel dans les relations et dans les normes morales, Compréhension de la causalité sociale

Keywords : Female adolescent, Suicide, Hospital, Social Cognition and Object relation Scale-Global ratings, Complexity of representation of people, Affective quality of representation, Emotional investment in relationship and in moral standards, Understanding of social causality


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Bénony H, Vatageot S, Lignier B, Bioy A, Marnier JP, Viodé C. L’Échelle de Relation d’Objet et de Cognition Sociale de Westen : résultats préliminaires sur une population française d’adolescentes suicidantes hospitalisées. Evol Psychiatr 2020;85(4):pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 3

P. 329-348 - août 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’évaluation de la créativité : traduction et validation française de l’Epstein Creativity Competencies Inventory for Individual
  • Lionel Delpech, Marie Lelièvre, Jean-Luc Sudres
| Article suivant Article suivant
  • Utilité des notions lacaniennes de compensation et de suppléance dans la clinique des sujets psychotiques
  • Mickaël Peoc’h

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.