Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Consommation de stupéfiants et de nouvelles substances psychoactives par le biais des e-liquides. Description d’un cas et analyse de cheveux de deux expérimentateurs - 13/08/20

Use of narcotic drugs and new psychoactive substances through e-liquids. Description of a case and hair analysis of two abusers

Doi : 10.1016/j.medleg.2020.07.002 
A. Ameline a, , E. Feisthauer a, N. Arbouche a, J.-S. Raul a, P. Kintz a, b
a Institut de médecine légale, 11, rue Humann, 67085 Strasbourg, France 
b X-Pertise Consulting, 42, rue Principale, 67206 Mittelhausbergen, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 13 August 2020

Résumé

Souvent présentée comme une alternative moins nocive au tabac, la cigarette électronique, également appelée e-cigarette, vapoteuse ou vaporette, est un dispositif électronique générant un aérosol destiné à être inhalé et produisant une vapeur visuellement proche de la fumée produite par la combustion du tabac. Les liquides à vapoter, appelés e-liquides, considérés comme le carburant des cigarettes électroniques, sont composés d’un mélange de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes et de nicotine à des concentrations variables. Plusieurs cas décrivant des e-liquides mélangés à des stupéfiants, notamment à du cannabis et des cannabinoïdes de synthèse, parfois coupés avec de l’acétate de vitamine E, ont récemment été publiés dans la littérature. Nous rapportons ici le cas d’une mère inquiète, dont le fils et la belle-fille, jeunes majeurs, pourraient avoir consommé des e-liquides mélangés à des stupéfiants, qui auraient entraîné des changements de comportement. Plusieurs nouvelles substances psychoactives ont été identifiées dans les trois e-liquides retrouvés à leur domicile, en très faibles quantités : étizolam, 3-fluororphenmetrazine et 3-MeO-PCP. L’analyse des cheveux des deux jeunes consommateurs a mis en évidence la présence de plusieurs stupéfiants (cocaïne, amphétamines, kétamine et cannabis), à hautes concentrations, démontrant un usage régulier de stupéfiants usuels, mais ne retrouve pas les trois nouvelles substances psychoactives. Si la cigarette électronique peut être un support de consommation de nouvelles substances psychoactives, il semble, selon notre expérience quotidienne, que les stupéfiants classiques restent privilégiés par les consommateurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Often presented as a less harmful alternative to tobacco, the electronic cigarette, also named e-cigarette, vaping or vaporette, is an electronic device generating an aerosol intended to be inhaled and producing a vapor visually close to the smoke produced by the combustion of tobacco. E-liquids, or vaping liquids, considered to be the fuel of electronic cigarettes, are composed of a mixture of propylene glycol, vegetable glycerin, flavors and nicotine, in variable concentrations. Several cases describing e-liquids mixed with narcotic drugs, in particular cannabis and synthetic cannabinoids, sometimes diluted with Vitamin E acetate, have been recently reported in the literature. We report the case of a distraught mother, reporting her son and her daughter-in-law, young adults, could have consumed e-liquids mixed with narcotics, which would have produced to changes in their behavior. Several new psychoactive substances were identified in three e-liquids found at their home, in very low quantities: etizolam, 3-fluorophenmetrazine and 3-MeO-PCP. Analysis of the hair of the two young consumers highlighted the presence of several narcotic drugs (cocaine, amphetamines, ketamine and cannabis), at high concentrations, demonstrating regular use of classic drugs of abuse, but did not find the three new psychoactive substances. If the electronic cigarette can be a matrix for the consumption of new psychoactive substances, it seems, according to our daily experience, that conventional narcotics remain preferred by consumers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : E-liquide, Analyse capillaire, Nouveaux produits de synthèse, Stupéfiants

Keywords : E-liquid, Hair analysis, New psychoactive substances, Drugs


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.