Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement par hémodilution des occlusions de la veine centrale de la rétine - 09/04/08

Doi : JFO-12-2007-30-10-0181-5512-101019-200601929 

J. Douat [1],

E. Ancele [1],

M. Cournot [2],

V. Pagot-Mathis [1],

A. Mathis [1],

J.C. Quintyn [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Traitement par hémodilution des occlusions de la veine centrale de la rétine

But : Évaluer l’intérêt d’un traitement par hémodilution pour les occlusions de la veine centrale de la rétine (OVCR).

Patients et méthodes : Nous avons mené une étude rétrospective non comparative auprès de 25 patients ayant une OVCR unilatérale, traités par 1 à 3 séances d’hémodilutions. Les patients étaient revus au 1er, 2e, 3e, 6e et 12e mois avec mesure de l’acuité visuelle, angiographie à la fluorescéine, optical coherence tomography.

Résultats : Nous avons inclus 17 hommes et 8 femmes, d’âge moyen 63 ans [35-87 ans] suivis pendant 7 mois [3-12 mois]. Au 6e mois, l’acuité visuelle moyenne était supérieure à l’acuité visuelle initiale. L’acuité visuelle initiale inférieure à 1/10e, l’existence de territoires mal perfusés sur l’angiographie ont été déterminés comme des facteurs de mauvais pronostic. Nous n’avons pas trouvé de différence significative sur l’acuité visuelle finale en fonction du nombre d’hémodilutions effectuées. Aucune complication grave liée à l’hémodilution n’a été constatée.

Discussion : Le traitement des OVCR est discuté. Certains préconisent l’abstention, d’autres sont plus interventionnistes et proposent un traitement laser avec anastomose choriorétinienne. Le traitement chirurgical par vitrectomie, neurotomie radiaire ± injection de triamcinolone reste encore à évaluer. Le traitement par hémodilution peut être une arme thérapeutique dans cette pathologie où l’étiopathogénie n’est pas encore reconnue, mais où la viscosité sanguine joue un rôle important. Ce traitement est bien supporté.

Conclusion : La réalisation d’hémodilutions sur les OVCR semble donner des résultats bénéfiques, indépendamment du nombre d’hémodilutions. Cette étude doit être confirmée par une étude prospective avec un groupe témoin sans traitement.

Abstract

Treatment of central retinal vein occlusion by isovolemic hemodilution

Purpose: Evaluate the effects of hemodilution in the treatment of central retinal vein occlusion (CRVO).

Patients and methods: We carried out a retrospective, noncomparative study of 25 patients presenting unilateral CRVO, treated with one to three hemodilution sessions. The patients were re-examined in the 1st, 2nd, 3rd, 6th and 12th months following treatment with measurement of visual acuity, fluorescein angiography, and optical coherence tomography.

Results: Our study included 17 men and eight women, averaging 63 years of age (range, 35-87 years), and monitored for an average of 7 months (range, 3-12 months). After the 6th month following treatment, average visual acuity improved compared to initial visual acuity. Initial visual acuity of less than 1/10, with the existence of poorly irrigated areas in the angiography, presented negative prognosis factors. The number of hemodilutions did not produce a significant difference in final visual acuity. No serious complications due to hemodilution were observed.

Discussion: Treatment of CRVO is subject to debate. Some practitioners recommend against treatment, while others advocate intervention and offer laser-induced chorioretinal venous anastomosis. Surgical vitrectomy and radial optical neurotomy, with or without injection of triamcinolone, await evaluation. Hemodilution may offer a therapeutic approach to this pathology, in which the etiopathogenesis is not yet recognized, but in which blood viscosity plays a key role. This treatment is well tolerated.

Conclusion: Hemodilutions appear to have beneficial effects in treating CRVO, whatever the number of hemodilutions used. This study should be confirmed by a prospective study using an untreated control group.


Mots clés : Angiographie , hémodilution , occlusion de la veine de la rétine

Keywords: Angiography , hemodilution , retinal vein occlusion


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 10

P. 1007-1012 - décembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats chirurgicaux des décollements de rétine sans déhiscence visible
  • M. Benzerroug, O. Genevois, K. Sihamed, M. Muraine, G. Brasseur
| Article suivant Article suivant
  • Oblitération bilatérale de la veine centrale de la rétine sur un rejet aigu léger de greffe cardiaque
  • S. Auriol, M.L. Ranty, B. Dabadie, A. Mathis, J.C. Quintyn

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.