Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Implantation et matrice - 09/04/08

Doi : JGYN-10-2007-36-S2-0368-2315-101019-200801027 
D'après la communication de

P. Bischof

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les différentes étapes de l'implantation de l'embryon dans l'utérus maternel, et particulièrement la prolifération et la différenciation des cellules trophoblastiques, sont régies par différents facteurs : le gradient d'O2 et des facteurs trophoblastiques et endométriaux à l'interface fœto-maternelle.

Le développement du cytotrophoblaste et du syncitiotrophoblaste, avant 10-12 semaines, se fait dans des conditions de relative hypoxie (1 à 2 % d'O2). Après 10-12 semaines, les cellules trophoblastiques obstruant les artères spiralées de l'utérus, se dispersent et l'unité fœto- placentaire est alors soumise à un gradient d'O2 de 7 à 8 %. La régulation de l'invasion embryonnaire fait appel à des facteurs autocrines, d'origine trophoblastiques (sécrétion de TIMP, de métalloprotéinases et principalement de MMP-9) et à des facteurs paracrines d'origine utérine (régulateurs activateurs, tels LIF, TNF IL-1 et IL-6, IGFBP-1, ou inhibiteurs, tel TGFß).

Abstract

The different steps involved in implanting an embryo in the mother's uterus and particularly the proliferation and differentiation of trophoblastic cells are governed by different factors : the O2 gradient and trophoblastic and endometrial factors at the fetal- maternal interface.

Before 10-12 weeks, the cytotrophoblast and the syncytiotrophoblast develop in conditions of relative hypoxia (1-2% O2), beyond 10-12 weeks, after the trophoblastic cells obstructing the uterine spiral arteries are dispersed, the feto-placental unit develops in a 7%-8% O2 gradient. Regulation of embryo invasion calls on trophoblastic factors in an autocrine way (secretion of metalloproteinases, mainly mmP-9) and direct uterine factors (TIMPs) or regulators acting in a paracrine way (activator regulators such as LIF, TNF, IL-1 and IL-6, IGFBP-1, or inhibitors such as TGF).


Mots clés : Trophoblaste , Métalloprotéinases (MMPs) , Inhibiteurs tissulaires de métalloprotéinases (TIMPs) , Invasion

Keywords: Trophoblast , Metalloproteinases (MMPs) , Tissue inhibitors of metalloproteinases (TIMPs) , Invasion


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° SUP2

P. 52-54 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les dangers de la microchirurgie embryonnaire
  • D'après la communication de S. Hamamah
| Article suivant Article suivant
  • Impacts de la différenciation trophoblastique : importance de la fusion dans le développement placentaire
  • Jean-Louis Frendo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.