Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Drépanocytose chez l'enfant - 24/08/20

[4-080-A-20]  - Doi : 10.1016/S1637-5017(20)90922-5 
M.-H. Odièvre, Docteur en médecine, PhD a, b, , B. Quinet c : Pédiatre
a Sorbonne Université, Service de pédiatrie, Hôpital Armand-Trousseau, AP-HP, 26, avenue du Docteur-Arnold-Netter, 75571 Paris cedex 12, France 
b UMR_S1134, BIGR, Inserm, Biologie intégrée du globule rouge, Université de Paris, Paris, France 
c Service de pédiatrie, Hôpital Armand-Trousseau, AP-HP, 26, avenue du Docteur-Arnold-Netter, 75571 Paris cedex 12, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 16
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La drépanocytose, maladie génétique la plus fréquente en France, est non seulement une maladie de l'hémoglobine, mais aussi une maladie vasculaire associée à des phénomènes inflammatoires. La douleur est au premier plan. Elle est devenue une maladie chronique émaillée de complications aiguës. Le dépistage néonatal a permis d'améliorer de manière très significative la mortalité et la morbidité grâce aux mesures préventives (antibioprophylaxie, vaccinations, dépistage de la vasculopathie cérébrale), à l'éducation thérapeutique et à la prise en charge psychologique débutées dès l'âge de 2 mois. Dès l'annonce, la prise en charge doit être multidisciplinaire et en réseau de soins. Dans les formes sévères, l'intensification thérapeutique par hydroxycarbamide, des transfusions régulières et/ou une greffe de moelle en ont transformé le pronostic. Les principales complications aiguës (crise vaso-occlusive, syndrome thoracique aigu, anémie brutale, infection sévère, accident vasculaire cérébral) peuvent survenir de manière imprévisible chez l'enfant et mettre en jeu le pronostic vital. Elles nécessitent un diagnostic et une prise en charge thérapeutique urgents. À l'avenir, un des challenges sera de repérer très précocement les patients à risque de développer une maladie sévère afin qu'ils puissent bénéficier d'une intensification thérapeutique précoce, et de pouvoir prévenir l'apparition des complications organiques chroniques chez l'adulte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Drépanocytose, Enfant, Crise vaso-occlusive, Douleur, Anémie, Infection, Transfusion, Hydroxycarbamide


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anémies dysérythropoïétiques congénitales
  • Jean Delaunay
| Article suivant Article suivant
  • Thalassémies chez l'enfant
  • I. Thuret, C. Pondarré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.