Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La septoplastie par désarticulation - 27/08/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2019.12.013 
R. Jankowski a, , b, c , P. Gallet a, c, D.-T. Nguyen a, C. Rumeau a, b
a Hôpitaux de Brabois, ORL et chirurgie cervico-faciale, CHRU de Nancy, bâtiment Louis-Mathieu, allée du Morvan, 54600 Vandoeuvre-les-Nancy, France 
b EA 3450 DevAH, développement, adaptation et handicap, régulations cardio-respiratoires et de la motricité, faculté de médecine de Nancy, laboratoire de physiologie, université de Lorraine, 9, avenue de la-Forêt-de-Haye, CS 50184, 54505 Vandoeuvre-les-Nancy, France 
c Inserm, NGERE-UMR_S1256, université de Lorraine, NGERE, 54000 Nancy, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 27 August 2020

Résumé

Les difficultés à corriger les déformations de la cloison nasale avec les techniques classiques de Killian ou de Cottle et leurs dérivées ont été soulignées ces dernières années par la proposition de techniques telles que la septoplastie extracorporelle ou l’utilisation de greffons apposés divers pour contrecarrer les déformations réfractaires du cartilage quadrangulaire. Les déformations naturelles de la cloison nasale résultent en fait d’un conflit de croissance entre le cartilage quadrangulaire, la lame perpendiculaire de l’ethmoïde et le vomer qui ont chacun une origine évo-dévo différente. La septoplastie par désarticulation permet avec constance de restaurer une cloison plane en levant complètement le conflit de la croissance septale. La préservation du cartilage quadrangulaire est indispensable au maintien de la stabilité de l’édifice nasal à condition de respecter 1) l’évasement latéral du bord supérieur des deux cartilages septolatéraux qui le composent et le suspendent à la voûte de l’orifice piriforme et 2) la hauteur de son bord antérieur. Le bord antérieur est en effet toujours au moins assez haut (sauf dans des cas de fractures ou de malformations) pour projeter le dorsum nasal rétrolobulaire proportionnellement à la hauteur des cartilages alaires quand il est repositionné sur sa base prémaxillaire naturelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Obstruction nasale, Cartilages du nez, Septorhinoplastie, Septoplastie


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.