Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie veineuse thromboembolique et COVID-19 - 28/08/20

Venous thromboembolic disease and COVID-19

Doi : 10.1016/j.lpmfor.2020.08.005 
Dominique Stephan , Mihaela Cordeanu, Corina Mirea, Gabrielle Salier, Marie Heitz, Hélène Lambach, Marion Pianezze, Anne-Sophie Frantz
 CHRU de Strasbourg, pôle cardiovasculaire, service hypertension artérielle, maladies vasculaires et pharmacologie clinique, 1, place de l’Hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg, France 

Dominique Stephan, CHRU de Strasbourg, pôle cardiovasculaire, service hypertension artérielle, maladies vasculaires et pharmacologie clinique, 1, place de l’Hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg, France.CHRU de Strasbourg, pôle cardiovasculaire, service hypertension artérielle, maladies vasculaires et pharmacologie clinique1, place de l’Hôpital, BP 426Strasbourg67091France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 28 August 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Points essentiels

L’infection COVID-19 s’accompagne d’un sur-risque thrombotique veineux mais également artériel et microvasculaire.

L’inflammation marquée des formes graves s’accompagne d’une augmentation des D-dimères qui pourrait constituer un indicateur du risque thrombotique.

Un patient COVID-19 avéré ou suspect présentant des signes cliniques évoquant une complication thrombotique veineuse doit être hospitalisé pour bilan diagnostique.

La réalisation d’une échographie-Doppler veineuse chez un patient COVID-19 avéré ou suspect nécessite la protection de l’opérateur et la désinfection du matériel postérieurement à l’examen.

L’angioscanner pulmonaire est l’examen de choix chez le patient COVID-19 suspect d’embolie pulmonaire.

Un traitement anticoagulant prophylactique est indiqué chez tout patient COVID-19 hospitalisé.

Un traitement anticoagulant prophylactique renforcé est proposé chez les patients COVID-19 additionnant des facteurs de risque de thrombose veineuse et notamment obèses.

La prolongation du traitement anticoagulant prophylactique après la sortie de l’hôpital est proposée chez les malades COVID-19 additionnant des facteurs de risque de thrombose veineuse.

Le traitement anticoagulant curatif fait appel aux héparines de bas poids moléculaire, anticoagulants oraux directs ou antivitamines K pendant une durée de trois à six mois.

Une attention particulière doit être portée aux risques d’interactions entre anticoagulants et médicaments de l’infection COVID-19 (ex antirétroviraux ou anti-cytokines).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

COVID-19 is associated with higher risk of venous thrombosis but also arterial and microvascular.

Marked inflammation in severe forms is associated with an increase in D-dimer level, which could be an indicator of the thrombotic risk.

A confirmed or suspected COVID-19 patient with clinical signs suggesting a venous thrombotic event should be hospitalized for diagnostic assessment.

Performing a venous Doppler ultrasound in a confirmed or suspected COVID-19 patient requires operator protection and disinfection of the ultrasound equipment after the examination.

Computed tomography pulmonary angiogram (CTPA) is the examination of choice in COVID-19 patients with suspected pulmonary embolism.

Thromboprophylaxis prophylactic anticoagulation is suggested in all hospitalized COVID-19 patients.

High-dose thromboprophylaxis proposed in COVID-19 patients with additional risk factor for venous thrombosis and in particular obese.

Extension of prophylactic anticoagulant therapy after hospital discharge is proposed for COVID-19 patients adding risk factors for venous thrombosis.

Therapeutic anticoagulation relies low molecular weight heparin, direct oral anticoagulants or antivitamine K for a duration of three to six months.

Particular attention must be paid to the risk of drug interactions between anticoagulants and pharmacological treatments of COVID-19 infection (e.g., antiretroviral or anti-cytokines agents).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.