Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Oxygénothérapie chez le nouveau-né : aspects pratiques - Air ou oxygène pour le nouveau-né en salle de naissance ? - 10/04/08

Doi : JGYN-02-2005-34-S1-0368-2315-101019-ART5 

J.-L. Chabernaud,

C. Gicquel,

F. Ammar,

G. Jourdain,

P. Quentin,

C. Castel,

C. Boithias,

M. Dehan

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La plupart des recommandations concernant la réanimation du nouveau-né en salle de naissance reposent sur l’expérience et n’ont pas été scientifiquement établies. C’est le cas de l’utilisation de l’oxygène pur. Aujourd’hui, ces pratiques sont remises en question, à la lumière des conséquences de l’hyperoxie et de plusieurs méta-analyses récentes. En cas d’anoxie périnatale modérée chez le nouveau-né à terme, une ventilation avec de l’air peut ainsi être proposée en première intention. Cependant, de nouvelles études randomisées multicentriques, avec stratification selon la cause de l’asphyxie et l’âge gestationnel, sont nécessaires avant d’envisager des recommandations du même type pour les nouveau-nés présentant les formes les plus sévères d’asphyxie périnatale ou chez les prématurés. Dans les situations les plus graves, l’introduction secondaire d’oxygène, à une concentration mesurée et sous contrôle permanent de la saturation par oxymétrie pulsée, paraît pour l’instant de bonne pratique.

Abstract

Air or oxygen for neonatal resuscitation in the delivery room?

Most of the contemporary guidelines on newborn resuscitation are based on experience but lack scientific evidence. The use of 100% oxygen is one of the more evident. Today, these practices are questioned, particularly for the resuscitation of moderately depressed full term or near term newborns. Results of recent meta-analysis of trials that compared ventilation with air versus pure oxygen at birth suggests current practices should be revisited. On the basis of these data, air can be the initial gas to use for these babies. Large scale trials, including preterm and cause and/or severity of initial asphyxia, must now be undertaken before the publication of new guidelines for these populations. Particularly severely asphyxiated infants might require supplemental oxygen with titration of oxygen delivery and continuous monitoring of oxygen saturation.


Mots clés : Asphyxie périnatale , Réanimation du nouveau-né , Oxygène , Air , Mortalité néonatale , Essais randomisés , Méta-analyse

Keywords: Birth asphyxia , Newborn resuscitation , Oxygene , Ambient air , Neonatal mortality , Randomized controlled trials , Meta-analysis


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° SUP1

P. 25-32 - février 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Imagerie pré et post-natale - IRM thoracique fœtale
  • C. Garel
| Article suivant Article suivant
  • Oxygénothérapie chez le nouveau-né : aspects pratiques - Oxygénothérapie en période néonatale
  • R. Lenclen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.