Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Choix et mise en place d’un contrôle pondéral libératoire au sein d’une unité hospitalière centralisée de préparation des cytotoxiques - 10/04/08

Doi : PH-03-2008-43-172-1953-8359-101019-200802456 

Patrick LE GARLANTÉZEC [1],

Olivier AUPÉE [1],

Xavier BOHAND [1],

Michel PAILLET [2],

Marie-Pierre DASSÉ [1],

Barbara CANNONGE [1],

Bruno ÉDOUARD [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

À l’hôpital, la préparation des cytotoxiques est communément centralisée au sein de la pharmacie à usage intérieur. Une telle préparation est validée par une étape finale de libération engageant la responsabilité du pharmacien. Bien que moins performant pour s’assurer de l’exactitude des doses à préparer, le contrôle pondéral peut être une alternative aux méthodes spectrales et chromatographiques. Simple, non destructif et facile à intégrer dans une chaîne de fabrication, il est réalisable avant l’étape de dispensation et capable de révéler de grosses dérives de dosages. L’étude présentée porte sur le choix d’un procédé de pesée, puis tire des enseignements en termes d’avantages et d’inconvénients suite à la mise en place de ce type de contrôle libératoire.

Abstract

Increasing number of pharmacy units are centralizing the preparation of cytotoxics. Their elaboration is confirmed by a final step of release, which involves the responsibility of the pharmacist. Although less efficient to evaluate the accuracy of prepared quantities, the weight control could be an alternative to spectral and chromatographic methods. Straight forward, non destructive testing and easy to integrate in a production line, it can be done before the dispensation step and can reveal big errors of quantity preparations. Our study proposes a weight method, its pros and cons and the conclusion draw from our experience.


Mots clés : Pharmacie à usage intérieur , Qualité , Contrôle pondéral , Cytotoxiques , Unité centralisée

Keywords: In-house pharmacies , Quality , Weight control , Cytotoxic drugs , Compounding unit


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 172

P. 19-27 - mars 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contamination microbiologique en radiopharmacie : problématiques et mise en œuvre de contrôles dans le cadre d’une démarche qualité
  • Serge MAIA, Benoît NICOL, Annick ROULEAU, Denis GUILLOTEAU, Nathalie VAN DER MEE-MARQUET
| Article suivant Article suivant
  • Contrôle d’uniformité de teneur des préparations injectables de Cytarabine
  • Cédric COLLIN, Maryse CAMUS, Medhi ALBOUSSIÈRE, Françoise BRION

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.