Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une méningoencéphaloradiculonévrite Brucellienne : à propos d’un cas - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.304 
Ahmed Kermad 1, , Ali Khermache 1, Fahd Arbia Boudjeltia 2, Zakaria Bradai 1, Abdelhamid Reguig 3
1 Neurologie, CHU Hassani Abdelkader, Sidi Bel Abbès, Algérie 
2 Médecine interne, CHU Hassani Abdelkader, Sidi Bel Abbès, Algérie 
3 Neurologie, CHU Tlemcen, Tlemcen, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les manifestations neurologiques au cours de la brucellose sont rares (moins de 10 %) et constituent un signe de gravité de la maladie. La méningoencéphalite est le tableau le plus fréquent, et peut engager le pronostic vital.

Observation

Patient âgé de 20 ans, berger de profession, a présenté un syndrome sudoro-algique et amaigrissement associé à une céphalée, névrite optique unilatérale, syndrome cérébelleux, un parkinsonisme et une méningoradiculonévrite se manifestant par un déficit moteur proximal et une hyperproteinorrachie, hypoglycorrachie et hypercellularité lymphocytaire au LCR ainsi qu’un épaississement et prise de contraste leptoméningé des racines lombo-sacrés à l’IRM médullaire (l’IRM cérébrale était normale). L’ENMG a montré une atteinte motrice axonale proximale. Une sérologie de Wright était positive avec titrage de 1/1280. L’évolution sous antibiothérapie précoce était bonne sans séquelles neurologiques.

Discussion

Ce cas se distingue par l’absence de troubles mentaux, cognitifs et atteinte des nerfs crâniens, fréquemment décrits ; à l’opposé d’une cérébellite, d’une atteinte des noyaux gris et d’une névrite optique. Par ailleurs, comme souvent, l’IRM cérébrale est normale. On note aussi l’association-moins fréquente-d’une méningoradiculite (motrice pure), posant souvent une difficulté avec une atteinte de la corne antérieure. Notant aussi la présence, nécessaire, d’un titrage élevé de la sérologie de Wright, dans une zone endémique, comme ce cas décrit.

Conclusion

Devant un tableau de méningoencéphaloradiculonévrite, il faut suspecter une brucellose, dont les complications neurologiques restent redoutables et sont récidivantes, nécessitant une antibiothérapie précoce.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sérologie de Wright, Méningo-encéphalite, Brucellose


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S108 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Myélite multifocale secondaire à une infection par le virus West Nile : à propos d’un cas
  • Bissene Douma, Naija Salma, Nasr Asma, Rabiaa Douma, Ben Hlima Manel, Anis Hassine, Sana Ben Amor
| Article suivant Article suivant
  • Accident vasculaire cérébral ischémique révélant une endocardite infectieuse à Aspergillus fumigatus sur valve native : à propos d’un cas
  • Isabelle Journe, Mélanie Perrier, Christophe Verny, Anaïs Vautier, Robin Dhersin, Jean-Philippe Lemoine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.