Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dissection des artères cervico-encéphaliques et génotype C677 T de la MTHFR - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.306 
Fida Oukhai , Mariem Messelmani, Asma Ouerdiene, Jamel Zaouali, Ridha Mrissa
 Neurologie, hôpital militaire principal d’instructions de Tunis, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Multiples facteurs ont été évoqués dans les dissections des artères cervico-encéphaliques (DACE). Des résultats divergents ont été obtenus concernant le génotype C677T de la MTHFR et la DACE.

Objectifs

Rapporter l’incidence du génotype C677T de la MTHFR des patients suivis dans notre service pour DACE et décrire les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et biologiques de ces patients.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude descriptive, rétrospective sur 9 ans (2010–2018) portant sur les patients suivis au service de Neurologie de l’hôpital Militaire Principal d’Instruction de Tunis pour dissection des artères cervico-encéphaliques. Les données épidémiologiques, cliniques et biologiques ont été analysées.

Résultats

Nous avons colligé 15 patients. L’âge moyen de début était de 40,37 ans (extrêmes 7-67). Huit patients avaient un génotype C677TT de la MTHFR. Ce groupe était plus jeune (âge moyen 35 ans) et deux patient ont rapporté la notion de traumatisme cervical. Le déficit moteur a dominé le tableau. La dissection était carotidienne chez 5 patients et intracrânienne chez un seul patient. Le taux d’homocystéine était normal chez tous ces patients.

Discussion

La MTHFR est une enzyme clé du cycle de la méthionine. L’implication du génotype C677TT chez les dissections a été évoquée dans la littérature. Notre série présente certaines particularités notamment l’incidence de 53 % du génotype C677TT, l’âge le plus jeune, le taux d’homocystéine normal suggérant un mécanisme de l’interaction MTHFR et DACE différèrent de celui de l’hyperhomocystéinémie.

Conclusion

La DACE représente une cause d’handicap majeur chez une population jeune. La connaissance de facteurs précipitant permet une meilleure connaissance de mécanisme physiopathologique ainsi qu’une meilleure prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accident ischémique transitoire, Accident vasculaire cérébral, Dissection artérielle


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S109 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accident vasculaire cérébral ischémique révélant une endocardite infectieuse à Aspergillus fumigatus sur valve native : à propos d’un cas
  • Isabelle Journe, Mélanie Perrier, Christophe Verny, Anaïs Vautier, Robin Dhersin, Jean-Philippe Lemoine
| Article suivant Article suivant
  • Thrombophilie héréditaire et AVC ischémiques du sujet jeune
  • Lamia Mbarek, Salma Sakka, Dhaker Turki, Khadija Sonda Moalla, Nouha Farhat, Mariem Dammak, Mhiri Chokri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.