Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Taux d’immunoglobulines (Ig) sériques et risque d’infections graves dans les études de phase III et leurs extensions en ouvert menées avec ocrelizumab (OCR) dans la sclérose en plaques récurrente (SEP-R)/primaire progressive (SEP-PP) - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.322 
Tobias Derfuss 1, , Richard Hughes 2, Annette Sauter 3, Harold Köndgen 4, Licinio Craveiro 4, Stephen L. Hauser 5, Amit Bar-Or 6
1 Biomédecine, hôpital Universitaire, Bâle, Suisse 
2 Safety science–cns, F. Hoffmann-La Roche Ltd, Bâle, Suisse 
3 Biostatistics cns, F. Hoffmann-La Roche Ltd, Basel, Suisse 
4 Sclérose en plaques, F. Hoffmann-La Roche Ltd, Bâle, Suisse 
5 Service de neurologie, University of California, San Francisco, États-Unis 
6 Center for neuroinflammation and experimental therapeutics and department of neurology, Université de Pennsylvanie, Philadelphie, États-Unis 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Une diminution des IgG, IgM et/ou IgA peut survenir suite à l’exposition à des traitements induisant une déplétion en lymphocytes B. Un risque accru d’infections graves a été observé, principalement en cas de baisse des IgG.

Objectifs

Déterminer les taux d’Ig sur 5 ans et demi et évaluer le lien entre baisse des Ig et infections graves dans les études de phase III OPERA I/II et ORATORIO et leurs extensions menées avec OCR dans la SEP.

Patients et méthodes

Les taux sériques d’IgG, IgM et IgA ont été mesurés au minimum toutes les 24 semaines avec une limite inférieure de la normale (LLN) fixée à 5,65, 0,70 et 0,40g/L, respectivement. Les taux d’infections graves des patients (pts) avec des taux d’Ig <LLN et ≥LLN ont été comparés. Les épisodes d’Ig <LLN ont été définis comme le temps entre la date de détermination de la valeur <LLN et sa normalisation.

Résultats

Sur 288 semaines, les taux d’IgM ont diminué de 55,4/53,7 % dans la SEP-R/PP. Les IgG et A diminuent moins. À la semaine 288, un taux d’IgM, IgG et IgA <LLN est mesuré chez 31,5/30,0 %, 7,0/7,2 % et 6,9/5,0 % des pts atteints de SEP-R/PP. Les taux d’infections graves étaient de 5,48/100 patient-années [PA] vs 2,14/100 PA pour les pts avec un taux IgG<LLN vs ≥LLN ; de 2,74/100 PA vs 2,21/100 PA pour ceux avec un taux d’IgA<LLN vs ≥LLN et de 3,54/100 PA vs 1,89/100 PA pour ceux avec un taux IgM<LLN vs ≥LLN.

Discussion

Aucun profil d’infections graves n’a été identifié en termes d’organes affectés, agent pathogène, durée, latence ou gravité en comparant les épisodes <LLN et ≥LLN pour chaque sous-classes d’Ig. 69,1 % des infections associées à un taux d’Ig<LLN étaient de grade 3 (aucune fatale) et 92,6 % de celles-ci ont été résolues sans séquelles avec un traitement standard.

Conclusion

Il existe une association apparente entre la diminution des taux d’IgG (et dans une moindre mesure pour les IgM ou IgA) et les infections graves, mais l’incidence globale est faible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Opportunistic infections, Immunoglobulins, Ocrelizumab


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S116 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tolérance d’ocrelizumab (OCR) : analyse actualisée des données de tolérance des patients atteints de sclérose en plaques récurrente (SEP-R) et de sclérose en plaques primaire progressive (SEP-PP)
  • Pierre Clavelou, Stephen L. Hauser, Ludwig Kappos, Licinio Craveiro, Kalpesh Prajapati, Richard Hughes, Jerry S. Wolinsky
| Article suivant Article suivant
  • Association de sclérose en plaques à une cryoglobulinémie mixte, à propos d’un cas
  • Lilia Megherbi, Chahrazad Boukadir, Samira Hatteb, Dehbia Yahiaoui, Smail Daoudi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.