Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cohorte française des syndromes radiologiques isolés (RIS) : quand ce n’est pas un RIS - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.333 
Céline Callier 1, , Céline Louapre 2, Françoise Durand-Dubief 3, Mikael Cohen 4, Guillaume Mathey 5, Lydiane Mondot 6, Lebrun-Frenay Christine 7

OFSEP

SFSEP

RISC

1 CRC SEP Nice, CHU Nice Université Nice Côte d’Azur, Nice 
2 Département des maladies du système nerveux, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris 
3 Neurologie A - Hôpital Neurologique, Hospices Civils de Lyon, Lyon 
4 Neurologie CRC SEP, Nice CHU Hôpital Pasteur, Nice 
5 Département de neurologie, CHRU Nancy, Vandœuvre-lès-Nancy 
6 Neuroradiologie CRC-SEP Nice, CHU hôpital Pasteur 2, Nice 
7 Service de neurologie, CRC-SEP Nice, Nice 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome radiologique isolé (RIS) est caractérisé par une découverte fortuite sur l’IRM cérébrale ou de la moelle d’images suggérant une maladie démyélinisante sans symptôme. Certains sujets ne remplissent pas les critères RIS 2009 et classés NON RIS.

Objectifs

En prospectif, les dossiers sont centralisés et analysés selon une procédure et une double lecture standardisée. L’objectif est de confirmer le diagnostic, recueillir des données cliniques, biologiques et d’imagerie pour promouvoir les recherches.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une cohorte prospective nationale, comprenant 35 centres spécialisés SEP, regroupant tous les cas de suspicion de RIS depuis 2017. Les dossiers sont identifiés dans chaque centre par le neurologue local responsable de la cohorte RIS. Le coordonnateur national recueille tous les cas, les antécédents médicaux du patient et une lecture IRM en double aveugle permet de confirmer le statut RIS du patient ou lorsque les critères de dissémination 2005 ne sont pas remplis, de NON RIS.

Résultats

En décembre 2019, nous avions 441 RIS, 146 PRE RIS validés et 49 NON RIS. Les cas ont été classé NON RIS pou :

– des raisons cliniques : antécédents suggestif de maladie demyelisante (9) ;

– la lecture IRM ;

– lésions évocatrices mais ne remplissant pas 3 ou 4 critères de DIS (preRIS : 146) ;

– lésions évocatrices d’une autre pathologie (drapeau rouge :12) ;

– lésions a spécifiques (38).

Discussion

Il est important d’améliorer la détection des patients et de mieux caractériser certains symptômes neurologiques atypiques pouvant être considérés comme des formes atypiques de SEP. La formation, la standardisation et la création d’outils tels que des grilles de lecture des IRM est en cours pour une meilleur détection des patients RIS-PRE RIS et la réduction des cas NON RIS.

Conclusion

Les données des patients NON RIS vont faire l’objet d’une analyse, pour les caractériser et permettre la création d’outils adaptés permettant une analyse plus fine des cas potentiels et une déclaration plus juste des RIS et PRE RIS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : SEP, Hyper signaux, IRM, Cohorte


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S120-S121 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Éducation thérapeutique du patient : une évaluation du programme mis en place dans la sclérose en plaques au Centre Hospitalier d’Agen
  • Grass Aurelle Mambila Matsalou, Ndong-Launay Marylene, Jennifer Nyangui Mapaga, Mohamed Radouane Nemer, Fatai Radji, Pupchen Gnigone, Jean Marc Faucheux
| Article suivant Article suivant
  • Condylomes à HPV et traitements de fond de la Sclérose en Plaques, à propos de 4 cas
  • Simon Amaral, Agnès Fromont, Roxana Arjmand, Thibault Moreau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.