Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La sclérose en plaques : pathologie méconnue par les marocains ? « Impact du symptôme inaugural et de l’âge de début sur le délai de diagnostic » - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.342 
Salma Basraoui , Désiré Naliri, Hajar Khattab, Salma Bellakhdar, Hicham El Otmani, Bouchra El Moutawakil, Mohammed Abdoh Rafai
 Neurologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La sclérose en plaques (SEP) est une affection chronique invalidante. Ses manifestations demeurent encore méconnues de la population marocaine compte tenu des particularités sociodémographiques du pays, causant un retard diagnostique.

Objectifs

Déterminer si la nature du symptôme inaugural et l’âge de début de la maladie ont un impact sur le délai de diagnostic.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective descriptive chez les patients suivis pour sclérose en plaques au service de Neurologie du CHU de Casablanca sur 2 années (2017–2019). Les paramètres évalués étaient le délai entre le premier symptôme et la première consultation médicale, celui entre le premier symptôme et la réalisation de la première IRM et 1ère PL et celui entre le premier symptôme et la confirmation du diagnostic et l’instauration du traitement de fond.

Résultats

Nous avons colligé 80 patients. L’âge moyen lors de la première poussée était de 29,5 ans. Celle-ci était multi-symptomatique dans 65 % des cas. Le délai entre le 1er symptôme et la 1ère consultation médicale était de 36 mois avec un EDSS moyen de 2,9. La première IRM et 1ère PL se faisaient respectivement au bout de 36,3 et 40,8 mois. Le diagnostic était confirmé au bout de 46,4 mois et un traitement instauré après 47,8 mois.

Discussion

Le constat général était marqué par le retard considérable du diagnostic de la SEP comparativement aux études similaires (46,4 mois versus 9,5 semaines en Irlande, 34,3 en Croatie et 24,9 mois en Espagne). Ce délai tardif s’explique chez notre population marocaine par la dédramatisation des symptômes, la difficulté d’accès aux soins et la méconnaissance des signes inauguraux.

Conclusion

La sensibilisation de la population générale et du personnel soignant ainsi que l’amélioration du système de santé marocain sont indispensables pour garantir une prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Symptôme inaugural, Sclérose en plaques, Délai diagnostique


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S124-S125 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aucune différence significative du taux de poussée chez les patients passant au natalizumab administré une fois toutes les 6 semaines ou restant sous natalizumab administré une fois toutes les 4 semaines : analyse d’efficacité comparative de l’étude TOP
  • Helmut Butzkueven, Ludwig Kappos, Tim Spelman, Maria Trojano, Heinz Wiendl, Ray Su, Robert Hyde, Stephanie Licata, Pei-Ran Ho, Nolan Campbell
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des valeurs de l’index des anticorps anti–JCV chez des patients atteints de SEP traités par natalizumab avec une extension de l’intervalle de dose par rapport à l’intervalle de dose standard : une analyse de la base de données TOUCH®
  • John Foley, Ryerson Lana Zhovtis, Ih Chang, Gary Cutter, Ryan Metzger, Evan Riddle, Zheng Ren, Christophe Hotermans, Louise Mason, Pei-Ran Ho, Nolan Campbell

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.