Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Taux de rétention du premier traitement de fond chez les patients SEP RR naïfs - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.346 
Caroline Bensa , Antoine Gueguen, Romain Deschamps, Antoine Moulignier, Olivier Gout
 Service de neurologie, Fondation Rothschild, Paris 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Depuis 2014 sont commercialisés en France 4 traitements de première ligne de la SEP rémittente. En vie réelle, des relais thérapeutiques sont souvent nécessaires, mais leurs fréquence, motifs et délais sont difficiles à estimer.

Objectifs

Étude monocentrique du taux de maintien sous chaque molécule, sa durée, les motifs d’arrêt, la population concernée, avec un recul d’au moins 2 ans après la primo-prescription.

Patients et méthodes

Les données démographiques et cliniques ont été recueillies prospectivement dans la base EDMUS de la Fondation Rothschild. Une extraction concernant les primo-prescriptions entre le 01/01/2014 et le 31/12/2017, chez les SEP-RR, a été utilisée. Les fréquences de maintien au 6/12/2019 des molécules de première intention : Dimethylfumarate (DMF), Glatiramer Acetate (GA), Beta-Interferon (IFN), Teriflunomide (TRF) ont été analysées, ainsi que les délais et motifs d’arrêt.

Résultats

323 patients SEP RR naïfs (F 63 % ; 34 ans) ont démarré un traitement de première ligne : 131 DMF (37 %), 76 TRF (22 %), 70 GA (20 %), 46 IFN (13 %). Le délai moyen après le CIS était de 51,44 mois (M), l’EDSS de 1 [±1,29], après 1 poussée pour 40 % des patients et 2 pour 34 %. 177 patients (55 %) avaient dû interrompre ce traitement initial : 76 % des IFN, 60 % des GA, 55 % des DMF, 37 % des TRF, après un délai moyen de 14,63M [±11,10], en raison d’une intolérance pour 36 %, inefficacité 41 %, autres 23 %.

Discussion

Avec un recul de 2 à 6 ans après la primo-prescription chez des patients naïfs, moins de la moitié des patients sont toujours sous la molécule initiale. Les arrêts ont lieu dans les 2 ans. Les molécules orales sont maintenues plus facilement que les injectables. Les arrêts pour intolérance surviennent plus précocement, mais avec une fréquence comparable aux arrêts pour efficacité insuffisante, fréquence comparable entre les molécules et les voies d’administration.

Conclusion

Il paraît important d’informer le patient dès l’introduction thérapeutique, que si l’objectif est un maintien au long cours, obtenu quasiment une fois sur deux, un ajustement est souvent nécessaire dans les deux années qui suivent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Taux de maintien, Traitements de fond, SEP RR naïfs


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S126 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La synthèse intrathécale des immunoglobulines M comme biomarqueur d’agressivité de la sclérose en plaque : aspects cliniques et radiologiques à la phase diagnostique
  • Sara Marsli, Rim Amzil, Salma Bellakhdar, Hicham El Otmani, Bouchra El Moutawakil, Mohammed Abdoh Rafai
| Article suivant Article suivant
  • Sécurité d’emploi et efficacité globales après 10  de traitement par diméthyl fumarate à libération prolongée chez des patients atteints de sclérose en plaques rémittente-récurrente
  • Ralf Gold, Gavin Giovannoni, Theodore Phillips, Amit Bar-Or, Robert J. Fox, Chongshu Chen, Catherine Miller, Filipe Branco

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.