Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sécurité d’emploi et efficacité globales après 10  de traitement par diméthyl fumarate à libération prolongée chez des patients atteints de sclérose en plaques rémittente-récurrente - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.347 
Ralf Gold 1, Gavin Giovannoni 2, Theodore Phillips 3, Amit Bar-Or 4, Robert J. Fox 5, Chongshu Chen 6, Catherine Miller 6, Filipe Branco 7,
1 Neurology, St. Josef-Hospital, Ruhr University Bochum, Bochum, Allemagne 
2 Neurologie, Queen Mary University of London, Londres, Royaume Uni 
3 Multiple sclerosis program, Baylor Institute for Immunology Research, Dallas, États-Unis 
4 Center for neuroinflammation and experimental therapeutics and department of neurology, Université de Pennsylvanie, Philadelphie, États-Unis 
5 Mellen center for multiple sclerosis treatment and research, Cleveland Clinic, Cleveland, États-Unis 
6 Biogen, Cambridge, États-Unis 
7 Biogen, Baar, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Rapporter les résultats d’efficacité/de sécurité d’emploi dans une sous-population de patients traités par DMF dans ENDORSE.

Objectifs

Résultats rapportés pour les patients traités en continu par DMF 240mg 2×/j dans DEFINE/CONFIRM et ENDORSE pendant ≥10 ans.

Patients et méthodes

Analyse des poussées, progression confirmée du handicap (CDP), effets indésirables graves (EIG) et résultats rapportés par les patients (PRO) (questionnaires SF-36 et EQ-5D).

Résultats

Sur 618 patients traités pendant ≥10 ans, 38 % (192/501) étaient traités en continu 2×/j. La plupart (51 % ; 98/192) ont présenté 0 poussée ou ≤1 poussée (73 % ; 141/192). Le délai médian avant la première poussée était de 518 semaines. À l’inclusion, le score EDSS moyen était de 2,24 (1,18). Patients avec score EDSS ≤3,5 : 164/184 (89 %) Année 2, 148/184 (80 %) Année 8, 146/184 (79 %) Année 10. En 10 ans, 64 % (122/191) des patients n’ont pas présenté de CDP.

Discussion

Au total, 77 patients ont présenté des EIG, principalement des poussées (18 % ; 34/192) ou des infections (6 % ; 12/192). En 10 ans, aucune hausse de l’incidence d’infections graves n’a été observée et les PRO sont généralement restés stables. Le traitement continu par DMF a été associé à une faible incidence de poussées. La proportion de patients avec un score EDSS ≤3,5 est restée stable.

Conclusion

Le nombre de patients avec CDP au bout de 10 ans est resté faible. Aucune hausse de l’incidence d’infections graves n’a été observée et les PRO sont restés stables. Ces résultats étayent la sécurité d’emploi et l’efficacité du DMF à long terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Efficacité/sécurité, Long terme, Diméthyl fumarate


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S126-S127 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Taux de rétention du premier traitement de fond chez les patients SEP RR naïfs
  • Caroline Bensa, Antoine Gueguen, Romain Deschamps, Antoine Moulignier, Olivier Gout
| Article suivant Article suivant
  • Effet rebond après arrêt du Fingolimod dans une forme secondairement progressive de sclérose en plaques
  • Marie Scuccimarra, Nefeli Valyraki, Mokhtari Karima, Dimitri Psimaras, Caroline Papeix, Elisabeth Maillart, Caroline Dehais

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.