Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cas clinique 6 : polyradiculite tuberculeuse mimant une PIDC - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.009 
I. Mouhi 1, , N. Birouk 2, W. Bnouhanna 1, M. Benabdeljlil 1, M. Rahmani 1, S. Aidi 1
1 Neurologie a et neuropsychologie, hôpital des spécialités, Rabat, Maroc 
2 Neurophysiologie clinique, hôpital des spécialités, 10000, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La tuberculose est une infection grave qui sévit à l’état endémique au Maroc, la polyradiculite tuberculeuse reste une entité rare dont le tableau clinique peut mimer une PIDC.

Observation

Nous rapportons l’observation d’un patient âgé de 54 ans, aux antécédents de tabagisme chronique et d’orchiépididymite, qui a présenté des paresthésies aux membres inférieurs (MI) puis un déficit moteur qui a continué à s’aggraver sur deux mois, l’examen clinique a objectivé une tétraparésie proximo-distale prédominant aux MI avec abolition des réflexes ostéotendineux. L’ENMG a montré une atteinte axonale motrice pure avec dénervation active prédominant aux MI. La PL a révélé une hyperprotéinorachie sans hypercytose. Ces données ont fait évoquer le diagnostic d’une PIDC atypique ou d’une atteinte polyradiculaire infectieuse ou infiltrative. La recherche de cellules anormales était négative et les PES étaient altérés aux 4 membres. L’IRM médullaire a montré des racines de la queue de cheval complètement ratatinées en postérieur avec des prises de contraste diffuses. Le scanner thoracique a objectivé une atélectasie du segment apico dorsal associée à un nodule lingulaire gauche. Le lavage broncho-alvéolaire a détecté de l’ADN du complexe mycobactérium tuberculosis et la biopsie du nodule pulmonaire a permis d’objectiver des remaniements fibro-inflammatoire chroniques. Le diagnostic de polyradiculite tuberculeuse est retenu et le patient a été traité par antibacillaires seuls avec très bonne évolution clinique et récupération de l’autonomie à la marche.

Discussion

Le diagnostic de PIDC a été évoqué devant le tableau clinique et les données du LCR. L’examen ENMG associé aux PES et aux données de l’IRM ont permis de retenir une atteinte polyradiculaire qui pouvait être d’origine infectieuse ou infiltrative. Le bilan pulmonaire réalisé pour rechercher une néoplasie, chez ce patient grand tabagique, a permis de poser le diagnostic d’une infection tuberculeuse. L’amélioration sous traitement antibacillaire seul était la preuve de l’origine tuberculeuse de l’atteinte radiculaire.

Conclusion

On retient de cette observation, le rôle majeur que joue l’ENMG et l’IRM avec injection de Gado dans l’orientation diagnostique des atteintes polyradiculaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : ENMG, Polyradiculite, Tuberculose


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S133 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cas clinique 2 : cas d’une atteinte multitronculaire dans un contexte infectieux
  • Céline Brenière, Antoine Pegat, Juliette Svahn, Emilien Bernard, Philippe Petiot, Françoise Bouhour
| Article suivant Article suivant
  • Neuroplasticité et connectome : vers un modèle en méta-réseau du fonctionnement cérébral
  • Hugues Duffau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.