Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Troubles cognitifs post AVC : démarche diagnostique - 08/09/20

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.01.012 
Elias Attal
 Neurologie, hôpital Belloua, Centre Hospitalo-Universitaire NEDIR Mohamed, Tizi Ouzou, Algérie 

Résumé

Les troubles cognitifs après accident vasculaire cérébral sont une conséquence préoccupante à plusieurs titres : ils peuvent conduire à une perte d’autonomie, à un sur - risque de récurrence d’AVC et de mortalité. Leur prévalence est très variable dans la littérature selon le type de population étudiée et les tests neuropsychologiques utilisés. Une étude française récente, menée en milieu hospitalier fait état de 50 % de troubles cognitifs à 3 mois de l’AVC, dont les 2/3 des troubles cognitifs légers et 1/3 des troubles cognitifs majeurs selon le DSM5. Le diagnostic repose en premier lieu sur l’existence d’ un trouble cognitif dont le repérage utilise le plus fréquemment le MMSE et le Moca mais qui manquent de sensibilité. De fait, le diagnostic neuropsychologique s’appuie forcément sur une batterie complète standardisée, en l’ occurrence celle de la National Institut of Neurological Disorders and Stroke (NINDS) et la Canadian Stroke Net work (CSN) qui a été adaptée en langue française par le groupe GRECOG VASC (groupe de réflexion pour l’ évaluation cognitive vasculaire). Cependant, cette batterie est chronophage et donc impossible à l’administrer à tous les patients au sortir de l’AVC. Il est donc impératif de cibler les patients à risque de développer des troubles cognitifs après un AVC (diminution de la réserve cérébrale : leucopathie vasculaire, AVC hémisphérique gauche, diminution de la réserve cognitive). Néanmoins, les troubles cognitifs après un AVC ne sont tous dus à la lésion vasculaire car ils peuvent révéler une maladie d’Alzheimer. En deuxième lieu l’ origine vasculaire du trouble cognitif doit être documentée cliniquement et radiologiquement. En conclusion, le challenge à venir est d’ avoir un test neuropsychologique à la fois sensible et rapide.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : GRECOG VASC, MOCA, mmse


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° S

P. S134 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prédicteurs anatomiques de l’évolution de la négligence spatiale
  • Paolo Bartolomeo
| Article suivant Article suivant
  • Complications au stade aigu de l’AVC
  • Mhiri Chokri, Moalla Khadija-Sonda, Damak Mariem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.